Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

DEF reprend les actifs de Bouyer

Pour la première fois dans l’histoire mouvementée du spécialiste d’équipements de sonorisation Bouyer, depuis le départ en 1989 de son fondateur, c’est un industriel français, Philippe Lécuyer, président du groupe indépendant DEF, qui reprend les activités de l’entreprise.

La société Bouyer, créée en 1933 par Paul Bouyer, est spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de matériel et de systèmes de sonorisation, avec une gamme dédiée à la sécurité. Suite à la mise en redressement judiciaire de l’entreprise le 12 janvier 2010, les salariés ont monté un projet de reprise de l’entreprise par les salariés et ont fait appel au groupe DEF, qui a confirmé son intérêt pour les activités de sonorisation.

 

En acquérant Bouyer, le groupe DEF, qui prévoit pour les systèmes de sonorisation une place prépondérante sur le marché de la sécurité incendie, ajoute une corde à son arc. En capitalisant sur les atouts de Bouyer, Philippe Lécuyer, président du Groupe DEF, veut structurer l’entreprise selon les principes d’organisation éprouvés du groupe DEF : des entités à taille humaine, dotées d’un management de proximité et ayant chacune une mission propre. « Nous tenons à faire bénéficier Bouyer de toute l’expertise et la puissance industrielle de notre groupe, solide et pérenne, pour l’aider à développer ses propres activités. En dynamisant celles-ci suivant notre schéma directeur, nous allons associer les employés à l’aventure qui verra le renouveau de la marque Bouyer. »

 

> Deux structures sont créées :

– Bouyer Industrie qui aura pour vocation la recherche & développement et la production de matériel de sonorisation ;

– Bouyer Systèmes qui assurera la commercialisation de l’offre de systèmes et de services de sonorisation.

 

Connue sur son marché, la marque Bouyer est conservée et l’activité, qui reprend 56 salariés, est maintenue à Montauban (82). Le groupe DEF a démontré, ces dernières années, qu’une croissance à deux chiffres est réalisable dans l’univers des PME françaises. « Nous sommes confiants sur notre capacité à réveiller les ressorts de Bouyer pour réaliser des objectifs de développement ambitieux », ajoute Philippe Lécuyer. Le chiffre d’affaires de Bouyer est attendu à 8,5 millions d’euros en 2012. Ce qui nécessitera un investissement financier de l’ordre de 2 millions d’euros.

DEF en quelques chiffres

 

Le groupe DEF représente 30 entreprises, 1 200 collaborateurs, 7 filiales de commercialisation à l’étranger, 6 usines, dont 4 en France, 1 en Italie et 1 en Chine, 50 ingénieurs et techniciens en R&D, et près de 140 millions d’euros de CA consolidé en 2009.

Le groupe DEF développe aujourd’hui un pôle Sécurité-Sûreté avec Alligator, qui traite de la gestion des portes d’issue de secours, Cetexel, fabricant de verrous, Digisys, qui développe et commercialise un système de supervision vidéo sous IP et DEF Sûreté, spécialisé dans la commercialisation de solutions de sécurité (intrusion, contrôle d’accès, vidéo).

Commentez

Participez à la discussion