Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Covid-19 : la désinfection UV s'attaque aux grandes surfaces

Résultat du partenariat entre MiR, un fabricant de robots, et SySaxes, son distributeur en France, ce robot autonome mobile embarque cinq lampes germicides UV-C. De quoi décontaminer les très grandes surfaces.

klinaxe-est-capable-de-desinfecter-8000-m2-en-seulement-quatre-heures

Ce robot autonome mobile désinfecte une surface de 8 000 m² en 4  heures. © MiR

Parmi les obligations sanitaires des entreprises pour protéger leurs salariés et le public, figure la désinfection des surfaces. Une opération qui devient particulièrement laborieuse pour les grandes surfaces à traiter. À cet égard, un nouveau robot vient de voir le jour. Baptisé Klinaxes, celui-ci embarque cinq lampes germicides UV-C. Grâce à ses capteurs d’obstacles et à son laser, il est capable de déambuler sur des milliers de m². De quoi intéresser les entreprises dotées de grandes surfaces comme les magasins, les aéroports.

Un robot à partir d’un robot

À l’origine, l’idée provient d’un distributeur de robots en France, SySaxes. Ce dernier travaille avec le fabricant Mobile Industrial Robots (MiR). À partir du modèle autonome MiR200, le tandem a eu l’idée d’intégrer une solution de désinfection. À savoir un robot doté d’un ensemble de lampes germicides à rayons ultraviolets C (UV-C). En résulte Klinaxes, un automate capable d’éliminer les germes du Covid-19 et autres bactéries.

L’UV-C comme germicide

Pour cela, Klinaxes se sert d’une technologie bien connue : il s’agit d’éliminer les germes en les irradiant avec une lampe UV-C. Des rayonnements ultraviolets capables de décomposer l’ADN des bactéries et autres agents pathogènes en quelques minutes. Concrètement, Klinaxes embarque jusqu’à cinq modules de lampes germicides UV-C installés sur un caisson. L’ensemble étant porté par le robot mobile de MiR.

8 000 m² désinfectés en quatre heures

« Klinaxes émet une irradiance de 1 500 µW/cm² à 800 mm. A titre d’exemple, les 4 km d’allées d’un magasin de 8 000 m² peuvent être désinfectés durant les 4 heures de fermeture nocturne », explique Erik Pourtau, co-gérant de Sysaxes. Ce qui en fait une solution adéquate pour les établissements recevant du public (ERP) ou encore les aéroports. Ou pour les super et hypermarchés.

Une autonomie de quatre à huit heures

Pour rendre ces déambulations possibles, le robot peut compter sur les capteurs intelligents et scrutateurs laser du robot MiR. Ces dispositifs détectent les obstacles qui se trouvent sur le parcours du robot mobile. Du coup, le robot comprend aussi la typologie du lieu. Ce qui lui permet de se déplacer seuls dans une pièce et d’atteindre les moindres recoins pour la désinfecter. Enfin, côté autonomie, il dispose d’une batterie qui lui permet de travailler pendant quatre heures. Avec la possibilité de doubler le temps grâce à une seconde batterie.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion