Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Certification Vidéosurveillance NF 367-I82 : les premiers diplômés sur APS 2009

C’est le jeudi 24 septembre, dans le cadre du dernier salon APS, qu’ont été remis, par Jacques Beslin, Directeur général délégué Afnor Certification et Benoît Clair, Délégué général CNPP, les certificats aux premières entreprises certifiées conjointement NF Service et Apsad Vidéosurveillance NF 367-I82...

C’est le jeudi 24 septembre, dans le cadre du dernier salon APS, que Jacques Beslin, Directeur général délégué Afnor Certification et Benoît Clair, Délégué général du CNPP, ont remis leurs certificats aux premiers installateurs certifiés conjointement NF Service et Apsad Vidéosurveillance NF 367-I82. Ces premiers certifiés sont : Alarme Bureau de Concepts en Sécurité, Alarme Service Dessaud, Eryma Security Systems, Delta Security Solutions, Automatic Alarm, CTV, 2E Sécurité, Anjou Sécurité, Espace Sécurité, Périn Sécurité et DEF Sûreté.

Cette certification s’appuie sur deux référentiels techniques : la règle Apsad R82 et l’arrêté du 3 août 2007.

 

> La règle d’installation R82

Elle a été rédigée suite à une étude de la FFSA, selon le modèle de la R81 et en cohérence avec arrêté du 3 août 2007. Elle précise une démarche globale en termes d’installation, mais aussi des conseils et exigences pour les installateurs :

– Structure de base : analyse des besoins et des risques, conception, réalisation de l’installation et maintenance.

– Exigences de conception : prise de vue, transmission, restitution des images et sécurité.

 

> L’arrêté du 3 août 2007

Ce texte définit des normes techniques des caméras (placement des caméras, éclairage), la transmission et le stockage des images (journaux de bords, formats d’images enregistrées) et les contraintes d’interopérabilité (traçabilité des actions d’exportation et formats des images exportées vers d’autres supports).

 

Ces deux textes définissent quelques exigences techniques en matière d’installation vidéosurveillance, sachant qu’il n’existe pas de certification matériel.

– Les exigences de la R82 portent sur une cohérence des moyens mis à disposition pour la réalisation de l’objectif défini : la résolution caméras et la capacité en termes de débit et de stockage doivent faire l’objet d’un calcul par l’installateur.

– Les enregistreurs vidéo numériques doivent permettre la satisfaction des exigences de restitution et répondre aux exigences de l’arrêté du 3 août 2007.

 

A noter que le CNPP a traduit les exigences de l’arrêté dans une procédure d’essais CNPP AVI 07-01 (disponible sur www.cnpp.com) et une évaluation de conformité EVN. Dans le futur, le CNPP devrait évaluer d’autres éléments du système vidéo : caméras mobiles, fonction de traitement et d’analyse d’images.

 

 

Commentez

Participez à la discussion