Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Bodyguard voit sa certification QSE renouvelée pour l’année 2014

L’agence de sécurité basée à Evry (91) est la première à avoir obtenu la triple certification QSE selon les normes ISO9001, OHSAS18001, ISO14001. En 2012, elle est également certifiée ISO 26000. Des certifications renouvelées pour cette année.

La satisfaction client, la prévention des risques professionnels et la maîtrise de l’impact de ses activités sur l’environnement… tels sont les principes de la certification Qualité Sécurité Environnement (QSE). Quant à la norme ISO 26000, elle est relative à la responsabilité sociétale des organisations. Elle donne des lignes directrices pour qu’elles agissent de manière éthique et transparente. C’est l’objectif d’Eddir Loungar, fondateur et président de Bodyguard, créée en 1993, qui renouvelle cette année ces quatre certifications : « Etre certifié QSE permet de mettre en place une politique concrète de management de la connaissance au sein de notre organisation. Cela permet d’instaurer un climat de confiance avec nos partenaires et de mettre en avant notre engagement. » 

Enquête de satisfaction. Le deuxième employeur du département de l’Essonne (CA 2013 : 32,5 millions d’euros) s’est efforcé de réunir ses 1.256 employés autour de ce projet. « Dans le secteur du gardiennage, les agents sont souvent négligés, assure Eddir Loungar. Ils portent un matricule, n’ont aucune relation avec leur employeur. Or le salarié est la première vitrine de l’entreprise. S’il est heureux, le client le sera aussi. » Ainsi le comité d’entreprise tient-il une place importante dans la vie de la société. Et des réunions sont organisées mensuellement ainsi que deux fois par an. Des événements sont programmés en compagnie de la direction, des agents et des clients : week-ends en montagne, sorties au théâtre, concerts, etc. Grâce à un questionnaire de satisfaction envoyé tous les mois à ses clients réguliers et à chaque fin de prestation à ses clients ponctuels, le président de Bodyguard a constaté que le taux de satisfaction était passé de 78 à 99% en deux ans, depuis sa première certification.

Caroline Albenois

Commentez

Participez à la discussion