Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Bodet Software veut sonder le moral des salariés

L'éditeur de logiciels dédiés à la gestion ressources humaines vient d'intégrer à son outil de gestion des temps une application chargée de mesurer le climat social en entreprise. De quoi se tenir au courant chaque jour, de l'opinion des employés et encourager le management participatif.

Le moral dans l’entreprise est-il au beau fixe aujourd’hui ? Les employés se sentent-ils satisfaits de leurs fonctions ? Pas vraiment, selon le 9ème baromètre RH de l’éditeur Bodet Software… Réalisée en novembre et décembre 2015 auprès de 303 professionnels RH et directeurs généraux, l’étude montre que deux tiers des salariés sondés jugent le climat social mauvais ou très mauvais. En réaction à cela, l’éditeur vient d’intégrer à Kelio, son terminal de gestion des temps en entreprise deux nouvelles fonctions. A savoir la capacité de recueillir les idées ainsi que les opinions des salariés afin d’aider les RH à mieux prendre conscience du climat social de leur entreprise.

Faire d’une pierre deux coups
 
Pour l’éditeur, cet ajout sera l’occasion d’enrichir les fonctionnalités du terminal tout en permettant à sa clientèle RH d’avoir une conscience plus aiguë de l’atmosphère qui règne dans l’entreprise. « Non seulement cet élargissement fonctionnel nous permet d’adresser un sujet qui est au cœur des discussions des DRH – le maintien d’un bon climat social – mais il apporte aussi un intérêt supplémentaire aux terminaux de gestion du temps qui sont souvent des outils « sérieux » manquant de  »fun », à l’image des logiciels de paie », explique Eric Ruty, directeur général de Bodet Software.

Un brainstorming version digitale
Premier ajout, une « boîte à idées » permettra aux salariés de faire part de leurs suggestions dans le cadre de thématiques définies à l’avance. Contrairement aux séances de brainstorming en vigueur dans de nombreuses entreprises qui se déroulent dans une salle spécifique (souvenons-nous de la salle recouverte de tableaux à craie au siège de Microsoft France à Issy-les-Moulineaux), ici, les salariés pourront soumettre leurs idées de manière digitale, en quelques clics. « Nous avons transposé dans le digital la fameuse boîte à idées en carton qui prend souvent la poussière en entreprise. A la différence près qu’avec cette application, les professionnels RH peuvent pousser des sujets précis comme l’organisation du travail ou l’ergonomie des postes de travail », illustre Eric Ruty. De la sorte, à chaque thématique proposée, les collaborateurs pourront répondre par un « J’aime » à la manière des réseaux sociaux comme Facebook. Et ce, avec la possibilité de rester anonymes pour les détracteurs. Quant à la seconde application, baptisée « Sondage », elle fera office de cahier de doléances, en recueillant l’opinion et l’humeur des salariés. Là aussi, les salariés auront la possibilité de dévoiler ou non leur identité. « Cette application permet de faire des enquêtes flash et ainsi de récolter un feedback sur l’humeur du jour, le moral des équipes, l’ambiance de travail… Elle peut donc constituer une source d’information intéressante pour les entreprises souhaitant prendre des actions dans le but d’augmenter leur efficacité. »

Développer le management participatif
 
« L’introduction de ces moyens d’interaction entre les salariés, notamment ceux qui n’ont pas accès aux e-mails, et les services RH va favoriser la communication dans l’entreprise », souligne Eric Ruty. D’autant que les réponses qui seront glanées pourront être transposées sous forme de pourcentage dans le logiciel Kelio. En tâtant au quotidien le pouls de l’entreprise, les responsables des ressources humaines pourront ainsi obtenir une vision plus générale à moyen terme. De quoi se sentir plus proches des salariés mais aussi de revoir ses méthodes générales de travail en déplaçant quelques curseurs. A l’instar d’une forme de management plus participatif.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.