Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Automne-Hiver : quelle tenue pour rester au chaud et au sec ?

A l’approche de l’automne, de ses bourrasques de vent et de ses pluies glaciales, mieux vaut bien penser sa tenue de travail sur le chantier. L’occasion pour le spécialiste de la location et de l’entretien des vêtements professionnels Mewa de nous livrer quelques conseils.

Un artisan porte un gilet softshell bleu.

Tenue Outdoor poru resgter au chaud et au sec. © Mewa

Sur le chantier ou sur un site logistique, une mission peut vite tourner au drame en cas de mauvaises conditions thermiques… Pour rester bien au chaud et au sec, le choix d’une tenue de travail appropriée est donc décisif. Pour éviter aux employés d’attraper froid, le spécialiste de la location et de l’entretien des vêtements professionnels Mewa vient de publier ses recommandations.

La technique de l’oignon

Premier précepte, face au froid et au vent, la meilleure solution est d’opter pour des couches superposées. « Les vêtements de travail sont conçus comme les couches d’un oignon. Chacune remplit sa fonction » développe Philipp Mell, directeur de Mewa France. Par exemple, les sous-vêtements doivent être choisis selon leur qualités régulantes et respirantes contre la transpiration. L’on ajoute ensuite une couche de vêtements destinée à tenir bien chaud, comme des pulls softshell. Enfin, le tout est complété par des vestes et manteaux coupes-vents et imperméables. « Ce système permet de combiner différents vêtements en toute souplesse : lors des transitions entre la baraque de chantier et le chantier ou en cas de fortes transpirations. »

Des coupes bien ajustées

Toutefois, l’entreprise met en garde contre une accumulation de vêtements mal pensés et capables de nuire à la liberté de mouvements. Pour éviter de se sentir engoncé, il est donc important de porter des modèles aux coupes ajustées et donc pas trop amples. Attention également à respecter la morphologie et la sensibilité de chacun, surtout en entreprise : les employés n’ont pas tous la même résistance au froid ! Pour cela, le prestataire de services textiles met à la disposition des utilisateurs un panel plus large de vêtements. « Si l’équipement comporte une veste polaire ou softshell, une veste et un blouson d’hiver solide, chacun peut choisir ce dont il a besoin », développe le directeur de Mewa France.

Une tenue haute-visibilité

Qui dit intempérie dit manque de luminosité. Certains métiers réclament donc de porter des vêtements haute visibilité ou, à défaut, dotés de bandes réfléchissantes. Néanmoins, la qualité réfléchissante de ces vêtements peut vite s’altérer au fur et à mesure qu’ils passent à la machine. « Le nettoyage des vêtements haute visibilité devrait toujours être confié à un professionnel. Tous les défauts sont ainsi repérés et réparés et la fonction de protection est également garantie », explique Philipp Mell.

Un entretien soigné

Autre solution pour garder une tenue impeccable, le prestataire fournit un service de location : « Nous équipons tous les collaborateurs de nos clients avec au moins trois tenues : une qui sera portée, une à laver et une de rechange. » De quoi se maintenir à la hauteur des exigences réglementaires pour protéger la santé et la sécurité des salariés.

Ségolène Kahn

 

Commentez

Participez à la discussion