Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

ADF Systèmes intègre la technologie LED dans son feu de signalisation industrielle multimode

Certifié Atex, ce feu de signalisation convient aux atmosphères les plus dangereuses. Doté de plusieurs modes de signalisation, il émet jusqu’à 5 information avec une seule source.

C’est le nec plus ultra de la signalisation industrielle. Jusqu’à présent, les feux à éclat utilisaient du xénon. Avec l’intégration de LED (diodes électroluminescentes), la durée de vie de cet équipement s’allonge. « Si les anciennes lampes pouvaient durer six mois en utilisation continue, celle-ci peut aller jusqu’à six ans, soit 54.000 heures ! », s’enthousiasme Cyril de Lestang, gérant d’ADF Systèmes, basée à Massy (91). C’est en début d’année que cette société qui a réalisé aux 3,5 millions d’euros de chiffre d’affaire en 2013 avec 12 employés, a lancé la lampe LD15.

Autre gain de la LED, le rendement lumineux par rapport à la consommation électrique est également plus avantageux. « Le système LD15 ne connaît pas de pic de consommation au démarrage. Du coup, il ne perturbe pas les systèmes électriques comme certaines centrales incendie », poursuit Cyril de Lestang.

Ambiances explosibles. La certification ATEX (zone IIC) et IECEx lui permet d’être utilisé dans les atmosphères les plus dangereuses : chimie, pétrole, agroalimentaire (à cause des poussières de céréales notamment), parfumerie (où les vapeurs d’alcool rendent les ambiances explosives), pharmacie…

Selon les usages, le feu de signalisation d’ADF Systèmes peut envoyer cinq alertes différentes. Un état de non alarme lorsqu’il est éteint ; lorsqu’un risque vient d’être détecté, on pourra utiliser un clignotant lent (un flash tous les deux secondes) ; puis plus rapide quand le danger, un risque d’explosion par exemple, est confirmé ; le mode fixe peut être utilisé en fin d’alerte.

Caroline Albenois

Commentez

Participez à la discussion