Accidents de chariot : le logiciel de prévention Simchar se modernise

Dans un entrepôt logistique, rien n’est plus dangereux que le renversement d’un engin de préhension, susceptible d’éjecter le cariste de sa nacelle et de l’écraser sous son poids. D’ailleurs, l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) dénombre chaque année plusieurs milliers d’accidents du travail relatifs au renversement latéral d’un chariot élévateur, dont une dizaine de décès. Face à ce danger majeur, l’institut a eu l’idée, il y a quelques années, de créer avec l’aide de l’éditeur Acreos un logiciel de simulation destiné à prévenir ce risque grâce à la formation et l’entraînement. Aujourd’hui, les partenaires présentent une nouvelle version qui profite des dernières avancées technologiques en matière de simulation virtuelle.

Petite erreur, accident fatal
Fourches en position haute, virage trop serré, vitesse déraisonnable, manque de stabilité ou d’adhérence, défaut du revêtement au sol, obstacles, plafonds bas, pente…sont autant de facteurs pouvant causer un renversement latéral du chariot élévateur. D’où l’importance d’apprendre à conduire correctement ce type d’engin, de bien connaître ses manœuvres idoines ainsi que les réflexes à adopter.

Une plongée dans la réalité virtuelle
Outre une formation obligatoire au Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (Caces), le logiciel Simchar a pour but de plonger le conducteur dans les conditions du réel afin de lui enseigner les principes de sécurité de conduite. L’utilisateur se place dans un chariot muni d’un joystick, de pédales, d’un tableau de bord et de plusieurs écrans. Cet ensemble est alors capable de restituer les mouvements et vibrations supposées selon les manœuvres effectuées.

Des exercices réalistes
Pour piloter le tout, le logiciel de simulation prend en compte onze scénarios mettant en scène différentes situations à risque susceptibles d’être vécues sur une plateforme logistique. A chacune d’entre elles est dédiée une dizaine d’exercices inspirés d’opérations de manutention types, parmi lesquels la conduite à vide, à charge, la manipulation de rayonnage pour palettes, le gerbage, le passage de piéton, ou encore le calcul des charges.

Ségolène Kahn


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.