Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Cyberprévention

5 conseils cybersécurité avant de partir en vacances

Le coach en cybersécurité Cyrius vient de publier sa checklist des bonnes pratiques à adopter pour partir en vacances sans s’exposer à un risque de cyberattaque.

À l’approche de l’été, les départs en vacances entraînent des réorganisations susceptibles d’attirer des cyberattaques. Travaillant à partir de nouveaux lieux, de nouvelles connexions wifi voire avec un autre ordinateur, les employés se livrent également à de plus nombreux paiements en ligne. Autant de pratiques propices à un piratage informatique de leur entreprise. Pour s’en prémunir, le coach en cybersécurité Cyrius vient de publier sa checklist des actions à mettre en place pour avant le départ en vacances. 

cyrius-devoile-sa-checklist-de-cybersecurite

Cyrius dévoile sa checklist des actions de cybersécurité à mettre en place avant les vacances
© Jonathan Francisca / Unsplash

Gare aux phishings ciblés

Avant de partir, le coach recommande avant tout de réaliser une sauvegarde des données sur un disque dur externe. Ensuite, il déconseille aux collaborateurs d’annoncer leur départ sur les réseaux sociaux. Il faut dire que les plateformes telles que Facebook et Twitter enregistrent continuellement les informations des utilisateurs, et les revendent sur des places de marché dédiées aux emplacements publicitaires. Ce qui augmente par conséquent le risque de mails de phishing ciblés tels que réinitialiser votre mot de passe Airbnb. En cas de doute sur un mail potentiellement frauduleux, Cyrius a mis en place un chatbot pour vérifier l’URL du site.

un-vpn-pour-se-connecter-a-la-wifi

Pour toute connexion WiFi sur le lieu de vacances, mieux vaut activer son VPN.
© Privecstasy / Unsplash

Un VPN à chaque connexion

Une fois arrivé sur le lieu de vacances, le premier réflexe à avoir est de se servir d’un VPN pour se connecter à la WiFi. En effet, cet outil protège contre les faux réseaux wifi ou facilement hackables. Ensuite, à chaque paiement en ligne, par exemple pour réserver une chambre, une activité ou un vol, mieux vaut adopter la plus grande vigilance en activant la confirmation de paiement avec sa banque sur son smartphone.

Se méfier des ordinateurs publics

Enfin, même si le laptop peut s’avérer lourd dans une valise, mieux vaut l’emporter et ne jamais se servir d’un ordinateur public susceptible d’être infecté par un keylogger. Ce virus informatique est capable d’enregistrer les suites de touches tapées sur un clavier, et donc de mémoriser les identifiants, les codes, voire les numéros de carte bancaire.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion