Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Un insecticide pour protéger les artisans des attaques de frelons

Lors de travaux de rénovation de charpente ou d’élagage de haies, on peut se retrouver confronté à un nid de frelons ou de guêpes. Pas de panique, ITW Spraytec a mis au point un insecticide qui se pulvérise à six mètres de distance !

Charpentes, granges, combles, cheminées, jardins… guêpes et frelons adorent construire leurs nids dans les recoins les plus difficiles d’accès. Or, certaines activités de construction, de rénovation ou d’entretien s’exercent justement sur ces parties. A cet égard, le spécialiste des solutions de maintenance pour les secteurs de l’industrie, de la sécurité, de l’électronique et de la bureautique, ITW Spraytec, commercialise un nouvel insecticide conçu pour protéger les professionnels menacés par ces petits hyménoptères.

Se prémunir des guêpes et frelons
En ligne de mire, l’insecticide s’attaque aux insectes les plus dangereux : guêpes, taons, frelons et, surtout, frelons asiatiques. Avec l’arrivée du printemps, ces bestioles dardées prolifèrent à la recherche de nourriture ou d’endroits où se loger. Et leur piqûres peuvent s’avérer particulièrement désagréables, voire dangereuses.

Six mètres de portée
Pour que les artisans n’aient pas à s’aventurer trop près des nids, l’insecticide se propulse à distance, avec une portée de tir de six mètres. Disponible en deux tailles d’aérosol (650 ml et 1 000 ml), le produit se pulvérise selon une durée qui dépend de la surface à couvrir : compter cinq secondes pour un volume de 30m3. A noter que l’utilisation de ce produit ne dispense pas de porter une combinaison de protection adaptée.

De nombreuses professions concernées
Capable de neutraliser des frelons pouvant atteindre jusqu’à trois cm de longueur, cet insecticide s’adresse aux artisans du BTP, comme les charpentiers et les couvreurs, ou ceux de l’entretien des espaces verts, comme les élagueurs et jardiniers. Il convient également aux entreprises de la sécurité et, notamment, celles qui sont spécialisées dans la désinsectisation, voire aux pompiers.

Des piqûres mortelles
Rappelons que le frelons asiatique, apparu en France il y a une quinzaine d’années, est une espèce très redoutée. Outre le fait qu’il dévore les abeilles, ses piqûres tuent une dizaine de personnes chaque année. Appelé par les biologistes vespa velutina, ce frelon aux pattes rousses possède un venin dangereux : au-delà de deux piqûres, il peut entraîner une obstruction des voies aériennes supérieures ainsi que de fortes réactions allergiques.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion

Suivez-nous