Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risque incendie

Un caisson pour étudier le comportement des feux et des fumées

Les soldats du feu de Côte-d'Or viennent d’inaugurer un caisson d’observation des feux, qui devrait les aider à comprendre l’évolution d’un incendie et de ses fumées dans un appartement. Ils pourront ainsi mieux dompter les flammes et éviter des erreurs potentiellement fatales.

Pour combattre un incendie, mieux vaut être très au fait des réactions de ses flammes et du trajet de ses fumées mortelles. Au milieu du brasier, il suffit qu’une fenêtre s’ouvre pour que tout flambe à vitesse grand V en raison de l’appel d’air. C’est là qu’intervient le caisson d’observation inauguré par les pompiers de la Côte-d’Or le 28 mars dernier. Celui-ci sera le théâtre de flambées déchaînées pour permettre de mieux comprendre le comportement des flammes et surtout des fumées.

600 pompiers et volontaires à former
L’intérêt du caisson consiste à mettre en scène un véritable incendie, comme s’il avait lieu dans un appartement ou une maison. Contrairement à d’autres, cet équipement n’a pas vocation à enseigner les bons gestes pour éteindre un feu. Au contraire, il est conçu pour étudier la propagation des flammes comme des fumées. Aujourd’hui, ce dispositif de formation se retrouve dans les casernes de la moitié des départements français, selon France3. Pour les sapeurs-pompiers de la Côte-d’Or, le caisson a fait l’objet d’un investissement total de 220 000 euros, qui sera rapidement rentabilisé. Et pour cause, il devra accueillir en formation les quelque 600 sapeurs-pompiers et volontaires du département.

Une profession mortelle
La connaissance approfondie du comportement d’un incendie est un enjeu d’autant plus crucial qu’elle peut permettre de sauver des vies. Rappelons que trois pompiers ont péri dans les flammes en 2018 et deux autres dans l’explosion d’un immeuble parisien en janvier dernier.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion

Suivez-nous