Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Travaux en hauteur : le Nano’Tower, ce mini échafaudage à monter en une minute

Le fabricant Tubesca-Comabi vient d’inventer un échafaudage de 33 kg qui se plie et se déplie en un seul geste. Léger et compact, il est facile à manipuler, à déplacer ou encore à ranger dans le coffre d’un utilitaire.

Pour faciliter l’accès à des travaux de précision en hauteur, améliorer le confort de travail ou encore intervenir dans des espaces difficiles d’accès ou exigus, le fabricant français de solutions pour le travail en hauteur Tubesca-Comabi vient de mettre au point un produit qui réunit toutes ces conditions : un mini échafaudage roulant qui se monte et se démonte en une seule minute.

Un montage en un seul geste
Baptisé Nano’Tower, ce dispositif s’adresse à tous les métiers du BTP, plaquistes, peintres, plombiers, électriciens qui nécessitent des interventions de précision en hauteur et de courte durée. De par sa taille et son poids (33 kg d’aluminium hors plinthes), le produit est facile à manipuler. Il se plie et se replie en un seul geste. Et ce, sans nécessiter d’outils. Un atout face aux risques de troubles musculosquelettiques (TMS)… Il est également facile à déplacer dans les espaces étroits comme le passage des portes ou les ascenseurs.

Conforme au MDS
Comme toute solution dédiée aux travaux en hauteur, ce mini échafaudage ne lésine pas sur la sécurité. Pour répondre aux nombreux critères de montage et démontage en sécurité (MDS), il est pourvu d’un dispositif qui permet le montage depuis le sol, d’un plancher antidérapant intégré ainsi que de garde-corps.

Respect des normes en vigueur
Côté réglementaire, « Le Nano’Tower répond aux exigences françaises et européennes dans tous les secteurs d’activité », indique Dominique Pagniez, directeur exécutif chez Tubesca-Comabi. Plus précisément, il est conforme au décret 2004-924 , relatif à l’utilisation des équipements de travail mis à disposition pour des travaux temporaires en hauteur et répond également aux essais de la norme EN 1004 pour les échafaudages roulants.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion

Suivez-nous