Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risque incendie

Les pompiers de Los Angeles sauvent des victimes grâce à des drones

Outre-Atlantique, l’agence de lutte contre les incendies de Los Angeles consolide son partenariat avec le fabricant de drones DJI, pour développer des technologies innovantes en matière de prévention.

Repérer des victimes perdues en mer ou dans le chaparral, sorte de maquis californien, évaluer la gravité d’un incendie dans une forêt de conifères ou déterminer l’ampleur des dégâts d’un pont écroulé suite à un tremblement de terre : autant de missions pour lesquelles le service d’incendie de Los Angeles (LAFD) noue un partenariat avec DJI, le leader mondial des drones civils et de l’imagerie aérienne. Objectif : collaborer sur les diverses applications possibles de cette technologie pour les interventions d’urgence et les opérations de secours.

Près d’un millier d’organisations concernées
Ce partenariat a en fait été réalisé dans le cadre d’un accord de grande ampleur : « Le programme de drones du LAFD, en pleine expansion, fait partie des 910 organisations de sécurité publique à travers les États-Unis qui déploient des drones pour des activités de sauvetage », précise Romeo Durscher, directeur de l’intégration de la sécurité publique au sein de DJI. D’ailleurs, l’agence californienne de lutte contre les incendies n’en est pas à son coup d’essai. Elle a déjà réalisé plus de 175 missions liées à des incidents grâce aux aéronefs du géant chinois, comme les Matrices 200 et 600 Series ou le Phantom 4 Pro. Équipés de caméras thermiques, ces drones assurent la transmission vidéo et de données en temps réel aux responsables des incidents.

La cartographie aérienne au service du sauvetage
Grâce à cet accord officialisé, le LAFD va continuer à tester et affermir ses opérations de sauvetage par drone. Il va également bénéficier de formations délivrées par le fabricant et d’un plus grand soutien pour développer de nouvelles applications. Il s’agira, par exemple, de cartographier les points chauds d’un incendie de forêt afin d’intervenir avec plus de précision et d’efficacité.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion

Suivez-nous