Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risque incendie

La sécurité des biens et des personnes primée au concours Lépine

Plusieurs inventeurs français figurent au tableau d’honneur de cette 118e édition. Parmi eux : Jacques Pitoux et son drone bombardier anti-incendie, Claude Seban et son système d'éclairage pour cyclistes, Jacques Lavoine et son dispositif anti-attentat et Laurent Ferreira avec son bijou anti-agression.

Comme chaque année au printemps, le concours Lépine dévoile son palmarès. Pour sa 118e édition, la sécurité des biens et des personnes se trouve encore en haut du podium. Dans cet univers, les inventeurs français ont été largement récompensés. Ainsi le Grand prix a-t-il été décerné à Jacques Pitoux pour son drone bombardier d’eau. Celui-ci est équipé de deux réservoirs qui se rechargent automatiquement, dès lors que le drone se trouve sur un point d’eau. Ceet engin innovant a été conçu pour la surveillance et la lutte contre les reprises d’incendies dans des zones inaccessibles.

Dispositif anti-véhicule bélier
L’inventeur Claude Seban, médaillé d’or du concours Lépine, se distingue avec son système d’éclairage pour prévenir les risques routiers auxquels sont exposés les cyclistes, avec un boîtier d’éclairage pourvu d’une LED. Cet équipement s’installe sur le cadre du vélo afin d’éclairer le dos de la personne et améliorer ainsi sa visibilité. A noter que cette innovation a également reçu le premier prix du Préfet de police. Le second prix a récompensé le dispositif anti-attentat à la voiture bélier présenté par Jacques Lavoine. Il s’agit de plots de béton surmontés de pointes d’acier que l’on dissimule sous des bardage en bois ou des jardinières. Mobile et personnalisable, ce barrage est notamment adapté à la protection des zones piétonnes. Quant à l’Egyptien Tarek Shaaban, qui s’est installé en France, il propose un système électrique domestique primé par la Chambre de commerce et d’industrie de Paris Île-de-France qui prévient tout accident ou faux contact électrique.

Un bijou libérant une odeur nauséabonde
Enfin, dans la catégorie des innovations insolites, le Bijou Protec de Laurent Ferreira se présente sous la forme d’un médaillon que l’on porte autour du cou et qui libère, par simple pression, une odeur nauséabonde en cas d’agression. Récompensé d’une médaille de la ville de Paris, ce petit bijou d’inventivité chargé d’huile de poisson fermenté se décline en brassard et en bracelets.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion

Suivez-nous