Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

La réalité virtuelle pour lutter contre les discriminations sexistes au travail

Reverto, une entreprise française spécialisée dans la prévention des risques psycho-sociaux (RPS), produit des contenus immersifs afin de mieux combattre les discriminations et les violences professionnelles faites aux femmes.

Sachant que huit femmes sur dix déclarent avoir été victimes du machisme au travail, le chemin pour en venir à bout s’annonce long. D’autant que seules 18% d’entre elles estiment que leur entreprise agit contre le sexisme, rapporte le français Reverto. Engagée dans la lutte contre les discriminations et la violence sociale, cette entreprise lyonnaise élabore des solutions de prévention et de sensibilisation en recourant à la réalité virtuelle et à la vidéo 360°. Les contenus ainsi produits ont vocation à susciter des émotions en s’appuyant sur les mécanismes d’empathie afin de transformer durablement les individus. C’est, du moins, l’enjeu des nouvelles expériences immersives lancées par Reverto cette année, qui visent à lutter contre le sexisme au travail. Une initiative qui a de quoi intéresser les entreprises et les collectivités désireuses de sensibiliser leur personnel par la formation.

Scènes de sexisme ordinaire au travail
Le principe est simple, le stagiaire est équipé d’un casque de réalité virtuelle qui le plonge dans des scènes ordinaires de sexisme au travail. Jouées par des comédiens, ces mises en situation montrent des femmes confrontées à des mécanismes d’exclusion ou de dévalorisation. Par exemple, elles peuvent faire l’objet d’interpellations familières ou de remarques sur leur physiques de la part de leurs collègues. Des situations tristement ordinaires dans le quotidien des femmes au travail !

Module interactif pour délivrer des clés
« Les scenarii sont basés sur des témoignages recueillis par notre équipe avant d’être relus par des médecins du travail », indique Guillaume Clère, fondateur et PDG de Reverto qui travaille avec des docteurs en psychologie sur les thématiques de la réalité virtuelle et de l’empathie. Outre les contenus immersifs, l’entreprise fournit aussi un module interactif permettant au stagiaire de revenir sur l’expérience vécue et de lui délivrer clés et conseils pour adopter les bons réflexes sur son lieu de travail.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion

Suivez-nous