Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Contrôle d’accès : une app pour piloter l’ensemble d’un système de sécurité

Baptisée Eniq App, cette nouvelle application de Dom-Metalux offre la capacité de gérer jusqu’à 100 portes. De quoi faciliter le travail des agents de sécurité, notamment dans les bâtiments du petit tertiaire. Au menu des fonctionnalités : contrôle des badges, des lecteurs et des cylindres à partir d’un simple smartphone.

La mobilité se met au service du contrôle d’accès. Grâce au smartphone, les agents de sécurité dans les bâtiments du petit tertiaire sont de moins en moins contraints par les lecteurs et de PC des systèmes de contrôle d’accès. En effet, pour identifier les personnes autorisées, ils peuvent désormais s’emparer d’une app qui orchestre les différents équipements d’un système de contrôle d’accès. En témoigne Dom-Metalux qui vient de dévoiler Eniq App, une application capable de gérer l’ensemble des éléments de son système de sécurité, Eniq, à partir d’un simple smartphone.

Jusqu’à 500 badges
La nouvelle application est capable de programmer jusqu’à 100 appareils et portes, en incluant les cylindres électroniques, les béquilles électroniques, ou encore les lecteurs muraux. Elle gère également jusqu’à 500 badges différents. De quoi intéresser les bâtiments du petit tertiaire ou encore les bureaux de PME. Ensuite, le fonctionnement est très simple : une fois l’app téléchargée sur Google Play Store, il suffit de scanner la carte-mère, dont l’organigramme électronique permet de programmer tous les appareils. Et s’il faut ajouter un nouveau badge, un simple passage devant le smartphone suffit à l’activer et déterminer ses droits d’accès. Il ne reste plus qu’à le relier via le smartphone aux cylindres auxquels il aura accès. En cas de perte, toute activation ou désactivation se réalise également à partir de l’application.

Une interface intuitive
Au sein de l’interface de l’application, le gestionnaire accède à un tableau de bord sur lequel figurent toutes les données relatives à la gestion globale du système de sécurité. Nombre d’appareils connectés, état des équipements, niveau de la batterie, quantité de badges utilisés : tout est présenté sur l’écran d’accueil. Des icônes ont été conçues pour accéder à des données plus précises, telles que la liste des personnes propriétaires d’un badge, mais aussi à l’historique des événements, par exemple.

Des droits temporaires pour les visiteurs
L’application permet également de mettre au point différents scénarios et de programmer des droits d’accès temporaires pour les visiteurs ou intérimaires. De même, on peut émettre des droits spécifiques à chaque utilisateur, selon les différents endroits auxquels il lui est permis de se rendre, ou encore de les modifier ponctuellement. Côté sécurité, l’ensemble du réseau communique avec la technologie sans fil Near Field Communication (NFC) qui offre des capacités de cryptage élevées. Enfin, chaque cylindre fonctionne selon un embrayage magnétique breveté.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion

Suivez-nous