Gérer les risques aujourd'hui et demain

Le pompier Samuel Mercier remporte le 117e concours Lépine

09-05-2018

Fort de son expérience de terrain, cet infirmier-urgentiste aux Pompiers de Paris a conçu une station médicale extra-hospitalière d’à peine 7 kg qui se déplie en 3 secondes.

Samuel Mercier, infirmier-urgentiste aux Pompiers de Paris, reçoit
le prix du président de la République du 117e concours Lépine.
© Pompiers de Paris
Décerné lundi 7 mai, le prix du président de la République du 117e concours Lépine international Paris 2018 vient d’être attribué à Samuel Mercier, un infirmier-urgentiste aux Pompiers de Paris pour MedPack, sa station médicale extra-hospitalière mobile qui permet de prendre en charge des patients dans des environnements difficiles (accident, attentat…).

Des conditions d’intervention qui manquent d’hygiène


Déjà repérée par le service de santé des armées, la station « MedPack » a été élaborée en six ans grâce à la forte expérience de terrain de son concepteur. En effet, lors d’un accident ou d’un attentat, les infirmiers-urgentistes découvrent sur place les conditions dans lesquelles ils devront intervenir. Et, généralement, celles-ci se révèlent insalubres. Bref, les personnels de santé sont contraints d’exercer dans un environnement de soin inadapté à la prise en charge des patients. En effet, ils manquent souvent d’un éclairage approprié ainsi que d’un plan de travail correct. Pis, lorsqu’il faut transfuser un patient, c’est un collègue qui, la plupart du temps, doit tenir la perfusion à la main. Quant aux seringues et aux produits de soin, ils sont parfois posés à même le sol puis jetés par terre…

Près de cinquante prototypes déjà fabriqués

Architecturée à partir d’un trépied, cette station médicale mobile
stabilise un plan de travail pour intervention en environnements
difficiles. © Pompiers de Paris
Fort de son expérience sur le terrain Samuel Mercier a conçu une station de travail compacte, d’à peine 7 kg, transportable sur l’épaule. Qui plus est, elle se déplie en à peine 3 secondes. Celle-ci s’architecture à partir d’un trépied qui stabilise le déploiement d’un véritable espace de travail pour exercer les soins. La station MedPack dispose ainsi d’une ampoule éclairant la zone accidentée, un plateau d’intubation intégré, un pied à transfusion télescopique, une mini-pharmacie sécurisée, un dispositif pour fixer un parapluie et même des bacs pour le tri sélectif des déchets. Pour l’heure, près de cinquante prototypes de la station MedPack ont été fabriqués et sont utilisés par des pompiers et CHU en Suisse et en Belgique. Dans un avenir proche, ces équipements pourraient être mis à disposition des militaires français déployés au Liban.

Erick Haehnsen

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.