Gérer les risques aujourd'hui et demain

Des alertes textuelles pour éviter le stockage d'images vidéo

27-11-2018

Le français Elter développe des algorithmes d'intelligence artificielle appliqués au domaine de la sécurité. Un de ses projets en cours de développement vise à détecter les dégradations urbaines dans les images vidéo et envoyer un message textuel aux agents de surveillance pour les guider vers les urgences à traiter.

Dans l'image de ce train, Elter détecte le tag, le mesure
et envoie les informations au centre de surveillance
de l'opérateur de transport. © Elter
En matière de sécurité, quelques mots valent parfois mieux qu'une image. C'est ce que nous démontre la startup française Elter, spécialisée dans l'intelligence artificielle appliquée à la sécurité. Ses algorithmes lui permettent de détecter en temps réel dans les flux vidéos des activités, tel qu'un homme qui court, un rassemblement d'individus, des dégradations de lieux public, etc. Une fois l'activité identifiée, l'algorithme d'Elter envoie une alarme aux agents de vidéosurveillance qui interviendront s'ils le jugent nécessaire. Cette application basée sur l'intelligence artificielle (IA) est optimisée pour être embarquée dans un microsystème, par exemple une caméra. En cas d'alerte, un message est envoyé en 3G, 4G, Wifi ou Lora. De quoi faciliter le travail des agents en charge de la levée de doute, sachant que la qualité des images des caméras vidéo ne permet pas toujours de qualifier rapidement un incident.

Aide à la détection de dégradation


Au plan juridique, le message se substitue à l'envoi d'images qu'il faut ensuite stocker, ce qui pose des contraintes légales. Une chose est sûre, la solution d'Elter est aillée pour les besoins des opérateurs de transport public. « L'idée, c'est de détecter des dégradations sur des bus, les mesurer et en avertir le centre de télésurveillance sachant qu'un matériel dégradé génère un sentiment d'insécurité chez l’usager et une mauvaise image pour l’opérateur de transport », rapporte Thomas Anglo, en charge du développement commercial et du développement de l'entreprise. Ce diplômé d'école de commerce et de management a cofondé l'entreprise avec Jean-Charles Risch, docteur en Machine Learning et en Big Data en charge de l'encadrement de l'équipe de Data Scientist ; et avec Jean Brunet, précédemment architecte de systèmes complexes et concepteur d'infrastructures Big Data dans des grands groupes du numérique.

Participation à un programme de la DGA


La spécialisation d'Elter en IA l'amène à travailler aux côtés de l'Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux (Ifsttar) et de 4G Technologies, une PME spécialisée en vidéosurveillance, au sein d'un des quatre consortiums ayant répondu au challenge Malin (Maîtrise de la localisation in-door) lancé en 2017 par l'Association nationale de la recherche (ANR) et la Direction Générale de l'Armement (DGA). Ainsi le consortium CyborgLOC, dont fait partie Elter, développe-t-il un boîtier de géolocalisation universel embarquant plusieurs capteurs afin d'aider les fantassins à se géolocaliser. Ces détecteurs sont déclenchés par les algorithmes d'Elter en fonction de l'activité de l'utilisateur, par exemple s'il court dans un bâtiment ou à l'extérieur dans la vile, ou s'il est transporté en voiture ou dans un train. Des développements voués à se retrouver un jour dans la gestion de la sécurité et de la sûreté.

Eliane Kan

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.