Gérer les risques aujourd'hui et demain

Yuneec lance son premier drone à six rotors

05-09-2017

Destiné à la surveillance des sites sensibles, le H520, doté de six rotors, intègre des caméras ainsi qu’un logiciel de plan de vol.

Ce drone à six rotors intègre des caméras de vidéosurveillance
aux fonctionnalités diversifiées. © Yuneec International
Le spécialiste de l’aviation électrique Yuneec vient de lancer son premier drone SUAS (small Unmanned Aerial System) destiné aux usages professionnels tels que la sécurité publique, la construction ou encore la surveillance des sites sensibles et industriels. Hexacoptère (drone à 6 rotors), l’engin est capable d’assurer un vol d’urgence avec seulement cinq rotors. Il embarque également des caméras haute résolution ainsi qu’un logiciel de plan de vol.

Des caméras aux performances diversifiées

Côté vidéosurveillance, l’engin est doté d’une conception modulaire qui lui permet d’interchanger la place de ses caméras à chaud. Parmi celles-ci, retenons la E50 dont la focale moyenne lui permet d’effectuer des opérations d’inspection et de retransmission. Cette caméra est également capable de filmer en gros plan tout en maintenant une distance de sécurité. A cela s’ajoute une autre caméra double, thermique-RVB CGOET, laquelle a été conçue pour les opérations de maintien de l’ordre, de recherche et de sauvetage ou encore d’inspection des panneaux solaires. Autre caractéristique, cette caméra embarque la technologie thermique à lumière résiduelle.

Réception des images en temps réel

Techniquement, chacune des caméras est capable de filmer en continu à 360 degrés, offrant une vision sans obstacle sous tout angle en combinaison avec le train d’atterrissage rétractable du H520. Par ailleurs, la caméra et le cardan peuvent pivoter à 20 degrés vers le haut pour des inspections en contre-plongée. En ce qui concerne la réception des images, l’engin est livré avec un contrôleur de classe professionnelle ST16S, fonctionnant sous Android, intégrant un grand écran de 7 pouces et une liaison descendante vidéo HD 720p pour la réception d’images en temps réel ainsi qu’une liaison montante HDMI pour leur diffusion sur des moniteurs externes.

Un logiciel de plan de vol directement intégré dans le système

A cela s’ajoute le logiciel DataPilot destiné à la programmation des plans de vol en fonction de la topographie et de points de passage. Ce logiciel a notamment pour particularité de s’intégrer dans le système de contrôle de matériel. Ce qui a pour avantage de pouvoir exploiter le drone dans une architecture fermée. « Nos clients sont conscients de l’importance de sécuriser les données et les images, précise Michael Jiang, directeur général de Yuneec. Nos drones professionnels ne collectent et ne communiquent aucune donnée télémétrique ou visuelle aux opérateurs ni à des tiers. »

Ségolène Kahn

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.