Gérer les risques aujourd'hui et demain

Simuler la présence de personnes au domicile pour lutter contre les cambriolages

09-07-2019

Pour dissuader les intrus, la start-up italienne Iotty a créé un interrupteur intelligent dont le mode anti-effraction alterne de manière aléatoire l’allumage de certaines lampes de la maison.

L'interrupteur est pourvu de plusieurs modes qui définissent des scénarios d'éclairage pour simuler la présence d'une personne au domicile. © Iotty
Étant donnée la hausse des cambriolages durant l’été, nombreux sont les vacanciers qui se font un sang d’encre à l’idée de laisser leur maison sans surveillance. Caméras, panneaux « Attention chien méchant », alarmes… pour sécuriser leur domicile, certains en viennent à bâtir de véritables forteresses. Pourtant, certaines solutions, astucieuses, et surtout moins coûteuses, pourraient changer la donne. Par exemple, à l’instar du Konys Vollo, de l’Ikea Tradfri ou encore de l’AwoX Plug Plus, la start-up italienne Iotty a conçu un leurre intelligent. Il s’agit de faire croire aux cambrioleurs éventuels que la maison est toujours occupée en laissant certaines lumières allumées. Pour cela, l’appareil domotique est relié à appli qui permet d’orchestrer l’ensemble des luminaires à distance.

Un cambriolage toutes les 90 minutes

Les mois de juillet et d'août représentent les périodes les plus exposées au risque de cambriolage. Ainsi l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) répertoriait en 2013 une effraction toutes les 90 secondes en été. Et ce, en raison des absences prolongées des occupants. Et rien que l’année dernière, les forces de sécurité ont enregistré 233.800 vols (commis ou tentés) au sein des habitations.  

Un mode anti-cambriolage

D’où l’intérêt de sécuriser son domicile avant de partir. Avec un prix doux de 74,90 euros, l’interrupteur intelligent de la start-up se connecte directement au Wi-Fi du domicile. Pourvu de fonctions domotiques, ce dispositif a été conçu pour configurer les modes d’éclairage depuis un smartphone. Par exemple, il est possible de définir la géolocalisation pour allumer ou éteindre automatiquement les lumières lorsque les habitants quittent la maison. Un mode « absent » a même été prévu pour appliquer des scénarios anti-effraction, allumant et éteignant aléatoirement certaines lampes de la maison afin de faire croire à une présence à l’intérieur.  

Des compatibilités domotiques

Parmi les avantages techniques, ce dispositif est compatible avec les modules Amazon Alexa et Google Assistant, ce qui permet de commander l’éclairage avec la voix. Il est également possible de mettre au point une commutation multivoie par Wi-Fi. De quoi commander plusieurs modules domotiques en une seule touche. Enfin, il est possible d’attribuer l’accès à l’interrupteur à plusieurs utilisateurs, selon le nombre de personne domiciliées.

Opération tranquillité en vacances


Pour rappel, les forces de l’ordre activent chaque année depuis quarante ans, l'opération tranquillité vacances (OTV). Pour lutter contre les cambriolages, la police s’engage à réaliser un contrôle de routine au domicile des particuliers le souhaitant. Pour cela, il suffit de se rendre au commissariat ou à la brigade de gendarmerie la plus proche et de déclarer son départ en vacances. Gratuite, l’opération ne nécessite que la présentation d’une carte d’identité, 48h au moins avant le voyage. Un formulaire disponible sur internet permet également de gagner un peu de temps.

Ségolène Kahn

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.