Gérer les risques aujourd'hui et demain

Une convention pour faire reculer le risque professionnel lié au secteur du bâtiment

12-01-2015

La Fédération française du bâtiment (FFB) et l'Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) s'associent afin d'améliorer l'impact des campagnes de prévention en Alsace.

La Fédération régionale du bâtiment d’Alsace,
la Fédération Départementale du Bâtiment du
Bas-Rhin, la Fédération du Bâtiment et des
Travaux Publics du Haut-Rhin et l’OPPBTP
s’unissent en faveur de la prévention. © D.R.
Le secteur du bâtiment, qui occupe 8,6% des salariés en France, est considéré par l’Assurance maladie Risques professionnels comme étant le plus risqué de tous les secteurs... Pas étonnant, puisque sur la totalité des accidents survenus, 16,8% se soldent par un arrêt de travail, 19,6% sont suivis d'une incapacité permanente de travail et 23,5% occasionnent la mort (chiffres 2012). Avec 10.656 entreprises recensées, dont l'immense majorité compte moins de 9 salariés, l'Alsace (troisième région française en valeur de PIB par habitant) est – de fait - particulièrement vulnérable. Du coup, les instances représentatives du secteur ont décidé de booster leur coopération pour enrayer la menace.

Booster la prévention. C'est dans ce contexte qu'est survenue en novembre 2014 la signature d'une convention entre la FFB (à travers les branches départementales du Bas-Rhin et du Haut-Rhin ainsi que la branche régionale), à savoir une organisation professionnelle d’employeurs chargée de défendre les intérêts de la profession. Et l'OPPBTP, une entité dédiée au conseil, à la formation et à l'information dans ce secteur. En pratique, la convention acte la création d'une commission, baptisée ''Prévention et conditions de travail''. Parmi ses missions, celle-ci devra réfléchir aux moyens de toucher un plus grand nombre d’entreprises qu’aujourd’hui. En améliorant le ciblage de leurs besoins, en augmentant la visibilité des actions de terrain, notamment celles engagées par la FFB, et en renforçant les liens entre les deux organismes.

Partenariat opérationnel. « Nous souhaitons un partenariat structuré, opérationnel et riche de nos expériences respectives, indique Jean-Marc Schaffner, président de la Fédération régionale du bâtiment d’Alsace. Nous nous sommes fixés des objectifs communs avec l’OPPBTP et leur réussite devient notre priorité commune. » Pris dans la même dynamique, l’OPPBTP veut aussi en profiter pour parfaire sa visibilité auprès de toutes les entreprises françaises. « Cette convention nous permet de mettre à dispositions nos services aux entreprises et aux salariés du territoire, explique Davis Carrette, chef d’agence OPPBTP Alsace/Lorraine. Nous allons proposer des actions concrètes menées au sein même de l’entreprise. » Des vœux qui ne demandent plus qu'à se concrétiser.

© Guillaume Pierre

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.