Gérer les risques aujourd'hui et demain

Entretien des machines sur chantier : des lunettes connectées pour éviter les accidents

06-12-2018

Lorsqu’un engin tombe en panne, sa réparation réclame des compétences que ne possèdent pas forcément les ouvriers sur le chantier. Afin d'éviter les manipulations à risque, le fabricant Bergerat Monnoyeur a créé une paire de lunettes connectées pour faire appel à un technicien expert en visioconférence.

A travers ces lunettes, le dépanneur peut voir à distance,
et avec précision, les opérations effectuées sur la machine.
© Bergerat Monnoyeur
Lorsqu’une machine est à l’arrêt sur un chantier pour cause de panne, d’anomalie ou de vétusté, il est impératif de recourir à des compétences particulières. Certaines manipulations peuvent d'ailleurs s’avérer dangereuses pour les néophytes. Face aux risques d’électrocution ou de coupure, mieux vaut donc faire appel à un expert en la matière. Pour faciliter ce dialogue, le fabricant de machines Bergerat Monnoyeur et a mis au point une solution de visioconférence chargée de simplifier l’accompagnement des ouvriers.

Une paire de lunettes pour connecter l’artisan et le technicien


On connaît déjà ce type de solution dans le domaine médical : certains chirurgiens effectuent des interventions à distance grâce à des objets connectés. Ici, le concept est le même : une paire de lunettes connectées sert à guider en toute sécurité les mains de l’artisan qui la porte sur le terrain. A l'autre bout du fil, le groupe en charge de l’entretien des machines dispose d’une équipe de dépanneurs qui pourront, via la visioconférence, établir un diagnostic et piloter la réparation de ces engins qu’ils connaissent parfaitement.

Un projet mobilisateur


Pour arriver à ce résultat, le groupe a mobilisé de nombreux acteurs. A commencer par les parties prenantes au sein de sa structure telles que le centre de formation, le responsable des ressources humaines, le responsable HSE (hygiène, sécurité, environnement), le service dédié à l’innovation et des techniciens opérationnels. Le projet a également pu bénéficier de l’appui de ses filiales, parmi lesquelles le spécialiste en location de matériel de manutention Aprolis et l’expert en solutions de motorisation Eneria.

Une formation 2.0


Côté nouvelles technologies, les lunettes ont été conçues grâce à un partenariat avec Expert Téléportation, spécialiste des solutions IoT (objets connectés). Lequel délivre, par ailleurs, aux jeunes dépanneurs des formations sur le web pour leur transmettre les rudiments du métier.

Ségolène Kahn

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.