Gérer les risques aujourd'hui et demain

Les purificateurs d'air de Nateosanté récompensés d'un trophée

31-10-2016

L'entreprise française conçoit et fait fabriquer en France ses appareils qui dépolluent l'air des bureaux et des habitations. Sa dernière génération de purificateurs dédiée aux espaces professionnels a reçu le trophée de Cap'Tronic qui récompense les produits français les plus innovants.

Ces machines embarquent une microturbine
et disposent d'un écran de contrôle pour visualiser
en temps réel la qualité de l'air ambiant et l'usure des filtres embarqués. © Natéo Santé
En Asie où les seuils de pollution de l'air dépassent les seuils autorisés, la technologie française de purification d'air est particulièrement appréciée. En  témoigne Thierry Ricci, le fondateur de Natéo Santé, une entreprise spécialisée dans la conception et le développement de purificateurs d'air. Des appareils vendus en Europe mais aussi sur le marché chinois. Cet ancien ingénieur Télécoms a démarré son aventure entrepreneuriale en 2009 avec la création d'une première génération d'appareils. Le bouche à oreille aidant, les ventes se sont multipliées. Ce qui l'a conduit à créer en octobre 2011 Natéosanté.

Purificateur d'air intelligent et connecté

Cinq ans plus tard, l'entreprise compte douze personnes et une nouvelle gamme de purificateurs d'air baptisée « Eolis Air Manager ». Laquelle a été récompensée dans la catégorie Santé Bien-être d'un trophée Cap'Tronic. Ce prix organisé par l'association Jessica France fondée par le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) et Bpifrance met en lumière les projets des PME françaises les plus innovants par l'introduction de solutions électroniques et logicielles dans leurs produits. « Cette nouvelle gamme se présente comme le premier  système d’assainissement de l’air intelligent qui permet aux professionnels de maîtriser la qualité de l’air intérieur de leurs espaces depuis un écran de supervision et de gestion de parc », indique le fondateur de l'entreprise qui propose aussi une application pour smartphone et tablette. 

Les modèles traitent des surfaces de 40 à 120 m2

Basée à Saint-Hilaire-de-Chaléons  (Loire-Atlantique), Natéosanté conçoit en France ses produits qui sont fabriqués par des partenaires basés en France. Ses machines  au design soigné embarquent une microturbine et disposent à l'extérieur d'un écran de contrôle sur lequel on visualise en temps réel la qualité de l'air ambiant et l'usure des filtres embarqués. Il s'agit de pré-filtres et de filtres (Hepa H13 certifiés EN 1822) qui retiennent les bactéries, acariens, poussières pollen, particules PM10 et PM2,5. A cela s'ajoute un filtre à charbons actifs très haute densité qui élimine les odeurs, gaz et Composés organiques volatils (COV). Six modèles sont proposés allant de 400 à 850 m³ d'air par heure pour des surfaces allant de 40 m² à 120 m². Silencieux, ces appareils éco-conçus avec le bureau d études Evea ne dépassent pas les 60 dB pour l'Eolis 1 200 S, le modèle le plus puissant. Par rapport aux deux premiers modèles d'entrée de gamme, ce dernier est pourvu d'un système de supervision pouvant gérer 38 points de contrôle et d'une fonction de photocatalyse.

Réalisée en partenariat avec le Centrer national de la recherche scientifique (CNRS), cette technologie permet d'accélérer la destruction des COV sans craindre de relarguer des composants nuisibles. « 60 minutes suffisent ainsi à désinfecter une pièce », souligne Thierry Ricci. « Les appareils communiquent avec le système de supervision qui récupère les données soit par le réseau ou par courant porteur », indique le dirigeant qui bénéficie du soutien de Bpifrance. En décembre dernier il a ouvert son capital afin de lever 500.000 euros auprès du fonds Idée des Pays de la Loire. De quoi poursuivre ses développements commerciaux à l'étranger mais aussi en France où les établissements accueillant des jeunes enfants devront dès 2018 surveiller la qualité de l'air intérieur.

Eliane Kan



Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.