Gérer les risques aujourd'hui et demain

Risques industriels : Boeing jette son futur 737 Max à l'eau

26-01-2017

Le constructeur américain vient d’effectuer ses essais ''d’ingestion d’eau'' sur un petit aéroport de l’État du Montana au nord des États-Unis. Obligatoire pour la certification de l’appareil, ce test, a été filmé par un drone. Une première.

Des essais-piscine sur piste d'atterrissage
pour le future 737 Max. © Boeing
Non, les responsables de Boeing n'ont pas perdu la tête ! Un an après son premier vol, le futur avion de ligne 737 MAX du constructeur américain basé à Seattle vient de passer avec succès les essais de certification ''d’ingestion d’eau''. Cela ne signifie pas que l'on remplit d'eau cet aéronef. Ici, l'objectif vise à valider le comportement de l'avion sur une piste gorgée d’eau. Comme cela pourrait arriver au cours de son exploitation commerciale.

Valider le comportement de l'avion sur une piste gorgée d'eau

Que ce soit à l’atterrissage ou au décollage, l'avion roule à grande vitesse. Du coup, ses trains d’atterrissage projettent de très grandes gerbes d'eau. Il faut donc s’assurer que cette eau n’ait aucun effet néfaste sur le fonctionnement des réacteurs et du groupe auxiliaire de puissance (APU). En plein milieu de la piste, les équipes de l’avionneur ont donc fabriqué un bassin à l’aide de blocs de mousse collés entre eux avant de le remplir d’eau.

Essais filmés par un drone

 Et pour filmer cet ''essai-piscine'', Boeing a utilisé, et c’est une première, un drone - mais sans préciser le constructeur ni le modèle. Grâce aux images en haute définition tournées au-dessus du bassin, les ingénieurs de Boeing ont ainsi pu voir, avec un nouvel angle de vue, la trajectoire que prend l’eau projetée et l’analyser. La vidéo vient d’être diffusée sur le site de Boeing mais le test s’est en réalité déroulé fin 2016 sur le petit aéroport Valley Count de Glasgow dans l’État du Montana à 1.100 km à l’est de Seattle. D'après l'agenda du constructeur, la première livraison de ce biréacteur de 189 sièges est prévue pour ce printemps. Southwest Airlines sera la compagnie de lancement.

Erick Haehnsen

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.