Gérer les risques aujourd'hui et demain

Promotelec et FASE partent en guerre contre le risque d'incendie d’origine électrique

04-07-2018

Les deux partenaires ont entamé une campagne de sensibilisation à la sécurité électrique. Ils ont ainsi réalisé une web série illustrant la thématique, à travers les points à respecter pour éviter les incendies d’origine électrique.

Dès qu'un incident se déclare, mieux vaut couper au plus vite
le disjoncteur. © Promotelec
Selon l’Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE), 50 000 incendies d’habitation sont de source électrique chaque année en France. Ce qui représente un quart des incendies recensés. Or, sur les 35 millions de logements recensés en France, près des deux tiers présentent des anomalies électriques. Face à ce constat, Promotelec, l’association pour la sécurité de l’habitat, et le Fonds d’action pour la sécurité électrique (FASE) se sont associés pour sensibiliser les Français et leur apprendre à se prémunir de ce type de sinistre.

La vigilance avant tout


Pour Promotelec, ces incendies pourraient en grande partie être évités grâce à un entretien scrupuleux de l’installation électrique. Si faire appel à un professionnel pour la maintenance et la vérification des installations apparaît comme une nécessité, l’association a également établi une liste des bons gestes à adopter. Cette campagne a pour but de toucher un large public et en particulier les jeunes qui emménagent dans un nouveau logement.

Web-séries


Concrètement, ces conseils sont délivrés à travers une série de six vidéos de 30 secondes, publiées sur les réseaux sociaux depuis juin et jusqu’à fin septembre. Pour chaque vidéo, une thématique sécurité est mise en lumière à travers un graphisme ludique. De même, chaque épisode cible un risque électrique, et comment s’en protéger.

Surveiller la mise à la terre


Enfin, le tandem a défini une liste de six points essentiels à suivre pour garantir la sécurité de l’installation électrique. A commencer par la vérification de la présence de certains équipements tels qu’un disjoncteur différentiel, d’une mise à terre ou encore d’une installation électrique adaptée dans les salles d’eau. Mieux vaut également vérifier que les circuits sont bien protégés, que les fils ne sont pas dénudés et que le matériel n’est pas vétuste. Depuis le lancement de la campagne, deux vidéos ont déjà été publiées, intitulées « Coupez, avant que ça ne parte en fumée » et « Sans mise à la terre, vous finirez par terre ! ».

Ségolène Kahn

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.