Gérer les risques aujourd'hui et demain

D+H simplifie les scénarios de désenfumage dans un immeuble

04-09-2018

Le fabricant a mis au point une centrale de désenfumage dont la technologie, Advanced Communication Bus (ACB), permet de commander l’ensemble des modules nécessaires au désenfumage.

La centrale de désenfumage DAC numérique est pilotée
par la nouvelle technologie ACB (Advanced Communication Bus).
© D+H Mechatronic
A l’occasion du salon EquipBaie, qui se déroulera du 20 au 23 novembre 2018 à Paris, le fournisseur allemand D+H se prépare à organiser des démonstrations. Objectif : faire essayer au public sa nouveauté, la technologie Advanced Communication Bus (ACB). En cas de départ d’incendie, cette dernière est capable de coordonner, dans un même immeuble, les moteurs de fenêtres, les centrales de désenfumage DAC numérique CPS-M et les systèmes de ventilation naturelle.

Une configuration à l’origine complexe


L’orchestration des différents éléments destinés au désenfumage d’un immeuble n’est pas chose aisée. Pour ordonner l’ouverture mécanique des fenêtres, la ventilation ainsi que la centrale de désenfumage, il convient d’installer une configuration complexe, avec un branchement de groupe sur la centrale et des lignes reliées à chaque bureau doté d’une fenêtre.

Un branchement de groupe unique


Un protocole que le fabricant hambourgeois a voulu simplifier en mettant au point sa technologie ACB. Ainsi la centrale de désenfumage DAC CPS-M se connecte-t-elle désormais directement aux moteurs de fenêtre par un branchement de groupe unique et une seule ligne. C’est cette centrale qui va pouvoir piloter l’ensemble des moteurs de fenêtre et de ventilation, via des « groupes virtuels ».

Au millimètre près


Pour garantir la fiabilité de sa technologie, le fournisseur compte sur des démonstrations qu’il réalisera durant le salon EquipBaie. A partir d’un écran tactile relié à la centrale de désenfumage, les visiteurs verront comment piloter la ventilation ainsi que l’ouverture des fenêtres. Et ce grâce à des boîtiers à chaîne connectée de la Série CDC, répartis en groupes virtuels. Ces derniers permettent notamment d’obtenir un niveau de précision de l’ouverture au millimètre près.

Des modules de prévision météo


En l’absence de la centrale CPS-M, le fabricant assure qu’une Gestion Technique du Bâtiment (GTB), équipée de moteurs compatibles, peut suffire. En guise de témoignage, une démonstration permettra de montrer au public comment gérer un système de ventilation automatisé et décentralisé à partir d’un GTB et d’une VMC. Pour piloter le tout, une interface intelligente est chargée de commander les moteurs depuis la GTB. A cela s’ajoutent des entrées et sorties numériques, une interface dédiée à la gestion de persiennes et volets roulants et, enfin, des services de prévision météo avec des capteurs de température ou de pollution.

Ségolène Kahn

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.