Gérer les risques aujourd'hui et demain

Cyril Dufresne (Ascom) : « Dans les EHPAD, la moindre erreur peut avoir des conséquences fatales »

31-01-2018

Interview de Cyril Dufresne, directeur des solutions chez Ascom France, un fournisseur de solutions informatiques destinées au secteur de la santé. Ce dernier revient sur les problématiques en termes de gestion des risques auxquelles sont confrontés les Établissements d’hébergements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Et sur les solutions logicielles pour gérer et anticiper ces risques.

Cyril Dufresne, directeur des solutions chez Ascom France.
© Ascom France
Les personnels soignants des Établissements d’hébergements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) sont confrontés au quotidien à une gestion des risques critiques dans leur prise en charge dde la sécurité des personnes âgées. Quels sont les enjeux ? 

Les EHPAD sont soumis à des obligations de surveillance liées au maintien nécessaire à la sécurité des résidents. Certains ayant des soucis de santé plus graves, la moindre erreur ou l'oubli de traitement peuvent avoir des conséquences fatales. D’autant que les conséquences qu'entraînent certains événements inattendus en matière de sécurité des résidents sont parfois dramatiques et la responsabilité des dirigeants est susceptible d'être engagée dans de nombreuses situations liées au fonctionnement et à l'organisation de l'établissement. Dans les établissements de santé, les facteurs déclencheurs d'une crise sanitaire, d'un événement exceptionnel ou d'un changement de l'état de santé d'un résident peuvent être multiples et nécessitent une réorganisation importante de l'établissement.

D’où la nécessité de développer des solutions de gestion des risques en matière de
sécurité... 


Oui. La problématique qui se pose clairement est d'assurer un niveau de sécurité de nature à exclure tout risque sans entraver la liberté de choix et de mouvement des résidents. Ainsi, dans ce genre de situation, la gestion des risques s'intègre à une démarche qualitative : structurer le management des risques afin d'améliorer la sécurité des patients, leur prise en charge pour faire face aux différentes crises et garantir l'offre de soins dans un confort optimal. Pour faire face à la problématique de gestion des risques qui occupe une place centrale au sein des EHPAD, il existe des solutions de gestion de flux des résidents offrant plus de sécurité, de confort et répondant pleinement à la demande d'optimisation du traitement d'événements critiques. Ces dernières facilitent grandement l'activité quotidienne du personnel soignant qui peut ainsi mettre à disposition les indicateurs nécessaires démontrant l'engagement en matière de qualité pour le suivi du patient.

En quoi consistent solutions de surveillance ? 


Un système de contrôle des visites dans un établissement de santé permet de mettre en place, au travers d'un dispositif d'appel des infirmières, l'assurance qu'une attention particulière a été réalisée auprès des patients. Cette surveillance améliorée des patients permet d'augmenter le confort du résident aussi bien que les conditions de travail des équipes de soins. Ce système rappelle l'ensemble des procédures à ne pas oublier. Lesquelles s'ajoutent aux tâches quotidiennes du personnel.

Il s'agit-il également d’anticiper les risques. À cet égard, comment interviennent les logiciels de gestion des risques ?
 

Les différents risques nécessitent d'être identifiés puis analysés pour élaborer des plans d'action et inciter l'adaptation des pratiques professionnelles dans l'accompagnement des personnes âgées. Lors d'événements exceptionnels (forte canicule, épidémie de grippe...), les équipes doivent s'assurer de modifier leurs habitudes et de superviser les résidents avec les nouvelles procédures mises en place. Seules les capacités logicielles tracent les appels infirmières et leurs interventions dans les chambres. Ce système de contrôle des visites indique aux équipes de soins le moment opportun de visite, enregistre le temps passé dans chaque chambre et offre des détails sur l'activité et les déplacements de chaque résident.

Propos recueillis par Ségolène Kahn

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.