Gérer les risques aujourd'hui et demain

Azur Drones étend son portefeuille de formations au pilotage

10-04-2018

Alors que le marché des drones professionnels est en plein boom, le fabricant français souhaite former les utilisateurs au pilotage de ces engins afin de réduire le risque d’accident aérien et de leur donner accès à de nouveaux parcours professionnels.

De la prise en main à l'analyse de données, les formations
que développe le fabricant permettent d'accéder à une utilisation
professionnelle des drones. © Azur Drones
Avec l’explosion des ventes de drones, c’est tout le paysage aérien qui est en train de changer. Notamment en ce qui concerne leur utilisation professionnelle et leurs modèles de vente mais aussi les prestations de service qui en découlent. De ce fait, de nouveaux recrutements s'opèrent dans de nombreux secteurs, comme l’industrie ou la logistique, qui requièrent une surveillance aérienne de leurs sites. Pour répondre à cette demande, le fabricant français Azur Drones s'apprête à ouvrir de nouveaux centres de formation au pilotage et à l’utilisation professionnelle de ces petits engins.

Le métier de pilotage de drone s’impose


En 2017, le nombre de drones professionnels en France s'est hissé à la barre des 9 000 appareils, d’après l'Union nationale des exploitants professionnels d'aéronefs téléPilotés (Unepat). Mécaniquement, le nombre de pilotes professionnels augmente aussi, passant à 6 500 postes officiellement enregistrés dans le pays. Chez Azur Drones, les formations se sont également multipliées. « Nous avons formé à peu près 120 personnes l'an dernier et nous comptons progresser de 50% cette année », confiait récemment Grégoire Thomas, le directeur général de l'entreprise, à BFM TV. Pour répondre à la demande, ce fabricant considéré comme un pionnier du secteur a développé tout un programme pédagogique sous sa marque Flying Eye. Certifiées ‘Qualité VeriSelect’, ces formations sont financées par les Organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA).

Deux nouveaux centres de formation à Paris et Toulouse


Alors qu’il disposait d’ores et déjà de trois centres de formation à Nice, Pau et Perpignan, Azur Drones est en train d’inaugurer son nouveau centre pour l’Île-de-France, à côté de son siège de Saint-Rémy-lès-Chevreuse (78). Situé dans l’enceinte du domaine privé de Saint-Paul, ce nouveau centre se compose de 250 m2 de locaux et d’un parc de plus d’un hectare. A Toulouse, une nouvelle antenne sera spécialisée dans le télépilotage et le cadrage. Pour dispenser cet enseignement, le groupe a fait appel à une grande figure du métier de la prise de vue aérienne par drone, Damien Vicart.

Des formations pour se professionnaliser


Au programme, Azur Drones a mis en place de nombreux modules qui permettront aux utilisateurs de se lancer dans un parcours professionnel qui leur donnera accès à des applications métier telles que l’inspection et la surveillance des sites ou bien la topographie. Première étape, la formation individuelle au télépilotage en double commande donne accès à une Déclaration de niveau de compétences (DNC), passeport nécessaire à l’obtention d’une autorisation de pilotage professionnel. Quant aux pilotes qui souhaitent se spécialiser dans la surveillance aérienne, il leur faudra suivre une formation aux opérations techniques pour la maîtrise de la captation par drone, notamment sur des missions de photogrammétrie et de thermographie.

Ségolène Kahn

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.