Gérer les risques aujourd'hui et demain

Vidéosurveillance : Amazon fait main basse sur Ring

27-02-2018

Avec l’achat de la société spécialisée dans la fabrication de sonnettes et de systèmes de vidéosurveillance grand public, le géant du commerce en ligne devrait débourser jusqu’à un milliard de dollars. Une somme vertigineuse, certes, mais qui devrait lui permettre de faire son entrée dans les secteurs de la sécurité et des objets connectés.

Avec ce rachat, Amazon pourrait proposer des services
sécurisés de livraison à domicile en l'absence de l'utilisateur.
© Ring
Le groupe Amazon poursuit sa conquête du marché de la sécurité et des objets connectés. Après l’achat de l’assistant virtuel Alexa, le poids lourd du commerce en ligne vient de s’offrir la société Ring, spécialisée dans la confection de sonnettes et de systèmes de vidéosurveillance pour particuliers. Et ce, pour un montant qui devrait grimper très haut : si aucun montant officiel n’a encore été dévoilé, certains médias tels que l'agence Thomson Reuters ou le Wall Street Journal évoquent une transaction qui devrait grimper jusqu’à un milliard de dollars, d’après une source proche du dossier. À priori, Ring était valorisée à hauteur de 500 millions de dollars.

Les deux acteurs confirment
 

Pour expliquer cela, il faut savoir que la transaction n’a pas encore eu lieu. Pour autant, les deux sociétés ont déjà confirmé cet achat dans certains médias américains. « Nous sommes ravis de travailler avec cette équipe talentueuse et de les aider dans leur mission de garder les maisons en toute sécurité », a indiqué un porte-parole d’Amazon au support américain The Verge. De son côté, Ring a choisi le réseau social Twitter pour officialiser son rachat en répondant aux questions d'internautes : « Nous sommes impatients de devenir une partie d'Amazon et de continuer à travailler pour des quartiers plus sûrs », peut-on lire via le compte de la société.

Les objets connectés au service de la vidéosurveillance 


L’achat de Ring avait de quoi faire saliver. Créée il y a cinq ans en Californie, cette société a fondé sa réussite sur la conception de sonnettes connectées. Objectif : alerter les utilisateurs sur leur smartphone lorsqu’une personne se présente à leur porte et sonne. Un succès foudroyant. Aujourd'hui, la société emploie 2.000 personnes. Depuis lors, elle s’est tournée vers le secteur de la vidéosurveillance en concevant pour le grand public des caméras connectées dotées de capteurs de mouvements. Pour autant qu’on le sache, la société ne sera pas cannibalisée, et pourra poursuivre son développement tout en apportant son expertise technologique à Amazon dans la conception d’objets connectés orientés sécurité. Par ailleurs, avec cette acquisition, Amazon ambitionne de développer la livraison à domicile pendant en l’absence de l’utilisateur. Dans ce sillage, le groupe avait déjà présenté en octobre dernier son Amazon Key, un système de serrures connectées permettant d'ouvrir son domicile à distance, tout en surveillant la livraison par un système de webcam.

Ségolène Kahn

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.