Gérer les risques aujourd'hui et demain

Vidéosurveillance : Thomson consolide son offre pour les particuliers

07-05-2019

Le fabricant a mis au point trois caméras dont les fonctionnalités varient selon les besoins de sa clientèle de particuliers. Dotées de micros et haut-parleurs, elle permettent par ailleurs de communiquer et de surveiller à distance son domicile.

Outre une caméra, le pack Lens 200 embarque
des accessoires domotiques dédiés à la sécurité.
@Thomson
Budget, design, détection d'intrusion, surveillance extérieure… Thomson vient de présenter une nouvelle gamme de caméras de vidéosurveillance répondant aux besoins variés des particuliers. Ces trois caméras Full HD, baptisées Lens 100, 150 et 200, ont pour particularité d’être connectées en Wi-Fi au réseau du foyer et son équipées d'un micro et d'un haut-parleur pour surveiller son domicile et communiquer à distance. De quoi s’assurer que les enfants ont bien fait leurs devoirs après l’école, que la baby-sitter s’en occupe correctement, où que personne ne tente de fouiller dans la boîte à bijoux de Madame.

Un mode infrarouge

Parmi les points commun de ces trois caméras, la qualité de l’image, en 1080 pixels, est suffisante pour avoir une bonne vision de ce qu'il se passe chez soi. A cela s'ajoute le mode nocturne infrarouge, qui permet de surveiller son domicile même la nuit, avec une portée allant jusqu’à 8 mètres pour les modèles les plus sophistiqués. En outre, les caméras embarquent toutes une technologie de détection de mouvement, accompagnée d'un enregistrement vidéo qui se déclenche automatiquement en cas d’événement inhabituel. Enfin, deux choix se présentent pour stocker les vidéos : soit sur le Cloud - pratique pour avoir accès à distance à l’historique des images -, soit sur une carte SD pour plus de sécurité.

Un dispositif d’auto-tracking

Outre ces similitudes, le constructeur a conçu ses caméras pour répondre aux besoins que peut rencontrer sa clientèle grand public. La Lens 100 propose,par exemple, un dispositif motorisé pivotant à 340° à l'horizontale et 90° à la verticale pour minimiser les angles morts. Elle est également dotée d’une fonction d’auto-tracking capable de suivre automatiquement un sujet qui se déplace dans la pièce. Idéal pour les pièces exiguës ou encombrées...

Un modèle robuste

La Lens 150, quant à elle, dispose d'un système sans fil qui tourne grâce à une batterie rechargeable Li-ion de 5.500 mAh. Dotée d’une autonomie de trois mois, selon le fabricant, elle ne réclame pas d’installation électrique particulière. Ce qui en fait le dispositif parfait pour surveiller l’extérieur du domicile. D’ailleurs, la caméra a été pensée pour résister à des températures extrêmes allant de -25°C à 45°C avec un indice de protection IP55. Elle bénéficie également d’un large champ de vision, avec un angle à 126°.

Une version domotique

Enfin, la Lens 200 est une version boostée du modèle 100. Outre la possibilité de suivre un sujet à distance et de pivoter, cette caméra est pourvue d’un module radio pour ajouter d’autres accessoires domotiques qui lui sont compatibles. En d’autres termes, la caméra est fournie dans un pack qui comprend une télécommande pour piloter le système de sécurité, un détecteur d’ouverture pour surveiller portes et fenêtres et une sirène pour dissuader les intrus, avec un niveau sonore de 85 décibels.

De 160 à 250 euros

Côté budget, le ticket d’entrée s’élève à 159,90 euros pour la caméra motorisée Lens 100. Il passe à 199,90 euros pour la caméra d’extérieur Lens 150 et atteint 249,90 euros pour le modèle domotique Lens 200. Pour chaque accessoire, détecteur de mouvement, sirène intérieure, détecteur d'ouverture, il faut compter 59,90 euros pièce. Attention, la note peut vite devenir salée...

Ségolène Kahn

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.