Gérer les risques aujourd'hui et demain

Le français AIO développe une solution connectée pour prévenir et détecter les TMS

22-01-2018

Au stade de préindustrialisation, l'offre repose d'un côté sur une application et de l'autre sur un objet connecté embarquant différents capteurs. De quoi analyser en temps réel les mouvements accomplis par un salarié et détecter les risques de TMS.

A l'intérieur de ce robot,
une caméra et des capteurs
sont embarqués.
© AIO
Avec l'allongement du temps de travail, les départs à la retraite tardifs et le vieillissement de la population, les industriels cherchent à maintenir en bonne santé leurs salariés. Pour les y aider, le français AIO a développé une solution baptisée Numii qui repose d'une part sur une application développée avec des chercheurs en intelligence artificielle de l'Inria (Institut national de recherche en informatique et automatique) et de l'autre sur un objet connecté. Développé avec un industriel de l'aéronautique, ce dernier intègre différents capteurs. A savoir, une caméra et des capteurs de température et d'ambiance sonore. Grâce à quoi, l'utilisateur visualise instantanément les paramètres biomécaniques d’un salarié de sorte à améliorer la détection des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS). 

Numii intéresse tout particulièrement les industries d'assemblage. « Notre solution connectée mesure les efforts et mouvements d’une personne qui travaille ainsi que l’environnement dans lequel elle évolue », résume Cyril Dané, président de la société AIO. 
Actuellement en phase de pré-industrialisation, Numii sera commercialisé à la fin du premier trimestre 2018 sous forme d’offre d’abonnement tout inclus (tablette, logiciel cloud et Numii) pour un coût allant de 25 à 30€ par mesure.

Solution prête à l'emploi


Non intrusive, la solution ne requiert aucune préparation et ne nécessite aucun port d’équipement particulier pour l’opérateur et fonctionne en extérieur. Via une restitution des données en temps réel sur une tablette, les entreprises sont alertées sur les possibles lieux et mouvements générateurs d’inconfort. Surtout, cette solution aide les entreprises et les collectivités à effectuer un suivi de la santé de chacun des salariés, à identifier et visualiser les zones ou situation à risques. De quoi les aider à adapter leurs investissements pour une meilleure santé de leurs collaborateurs. Non contente d'apporter sa contribution à la prévention des maladies professionnelles, Numii participe à leur détection. Les données collectées et anonymisées vont contribuer à alimenter une base de données sur le travail humain. Unique au monde, cette dernière sera mise à disposition du monde médical qui l'enrichira au fur et à mesure des connaissances médicales sur l'origine des TMS et des maladies professionnelles.    

Eliane Kan

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.