Gérer les risques aujourd'hui et demain

Une DashCam pour éviter l'endormissement au volant

03-04-2019

Capable de détecter les moindres signes de somnolence, la Vezo 360, petite caméra embarquée pour voitures du coréen AirVizon, alerte son conducteur avant qu’il ne soit trop tard. Dotée d’une vision à 360°, elle sert aussi de preuve en cas d’accident avec un autre véhicule.

La caméra guette les signes avant-coureurs de fatigue pour empêcher le conducteur de s'assoupir. © AirVizon
L’endormissement au volant représentant un enjeu considérable de sécurité publique, nombreux sont les constructeurs de voitures qui intègrent des dispositifs guettant les signes avant-coureurs d'assoupissement. Dans cet esprit, la start-up coréenne AirVizon lance Vezo 360, un DashCam - ou caméra embarquée dans les automobiles. Dotée d'un design sobre et élégant, celle-ci stimule le conducteur dès qu’elle perçoit des signes avant-coureurs de somnolence sur son visage. L'objectif étant de prévenir l'accident.

Des signes à lire sur les yeux et la bouche

La somnolence sur la route est à l'origine de phases de "micro sommeil", de 1 à 4 secondes, suffisantes pour provoquer une catastrophe. Selon les chiffres de la mutuelle assurance MMA, qui a réalisé un sondage auprès de ses abonnés, plus de la moitié des interrogés en 2017 (64%) déclare avoir déjà connu un épisode de somnolence au volant. Clignotements répétés des yeux, froncement des sourcils, bâillements, difficultés à maintenir une vitesse constante… les premiers signes de somnolence peuvent être repérés. Pour les détecter, la Vezo 360 est dotée d’un algorithme d'intelligence artificielle (Machine Learning) qui surveille les expressions faciales du conducteur. Il contrôle en particulier la fréquence des clignements des yeux et des éventuels bâillements du conducteur. Surtout lorsqu’il s’éloigne de la route ! En cas de soupçon, la DashCam déclenche alors une alarme dont l'intensité s'adapte à la situation.

Double vision

Outre la détection de la somnolence, la caméra est dotée d’un double objectif 4K à vision panoramique qui enrichit nettement les fonctions destinées à sécuriser la conduite. Concrètement, ce dispositif est capable de surveiller ce qui se passe dans toutes les directions. De quoi obtenir une vision à 360° de l’environnement autour de la voiture. Connectée à Internet via 4G et Wi-Fi et au téléphone via Bluetooth, la caméra permet aussi de suivre une action en direct et à distance.

Gestion des preuves pour l’assureur

Pour illustrer les multiples situations où ce dispositif peut s’avérer utile, la start-up a réalisé une vidéo dans laquelle on voit comment un jeune homme, à son bureau, reçoit en direct sur son téléphone les images d’une voiture qui, provoque une collision avec son véhicule lors d'une manoeuvre pour se garer. Ces images, fournissant le numéro de plaque d’immatriculation du véhicule en infraction, font office de preuve. Ce système sert également de base à un moyen de dissuasion : lorsqu'un cambrioleur tente de forcer l’ouverture de la portière, la caméra émet alors une alarme et envoie les images sur le smartphone du propriétaire.

Campagne Kickstarter

Actuellement, la start-up cherche à lever des fonds sur le site de financement participatif Kickstarter et prévoit sa commercialisation à la fin de l’automne. En contrepartie, la jeune pousse promet caméras, supports de pare-brise et câbles de recharge à ses plus généreux donateurs, à partir d’une contribution de 145 dollars.

Ségolène Kahn

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.