Gérer les risques aujourd'hui et demain

Quand les entreprises tricolores de la sécurité allient leurs forces

30-01-2018

Une quarantaine d’entreprises françaises spécialisées dans la sûreté-sécurité, dont Affinis, Komanche, Overall Security ou encore SP2 Groupe, viennent d’annoncer la création d’un cluster, le Frenchshield. Avec pour mission de porter le rayonnement de ce secteur à l’international.

Le secteur industriel pourrait bien être intéressé
par l'ensemble des offres du cluster, notamment
pour la protection des sites sensibles. © D.R.
L’union fait la force. C'est, du moins, ce que pensent quatre grands spécialistes français de la sécurité. À savoir Affinis, Komanche, Overall Security et SP2 Groupe qui viennent de créer un cluster de la sûreté française, baptisé Frenchshield. Ce dernier regroupera une quarantaine de société de la sécurité sous la bannière tricolore afin de promouvoir à l’international l’expertise française en sûreté-sécurité mais aussi de proposer des solutions regroupées.

Combiner les savoir-faire
 

Ces 40 entreprises devraient ainsi représenter un chiffre d’affaires cumulé de plus de 60 millions d’euros. Autre avantage, elles vont pouvoir fédérer leurs compétences afin de couvrir l’ensemble des besoins liés à la sécurité des entreprises. À commencer par l’audit, le conseil et l’ingénierie afin de protéger les personnes, les biens et l’information. Pour cela, le cluster mettra en place des solutions telles que l’assistance à maîtrise d’ouvrage, des politiques, des process, ou encore des consignes selon le niveau de la menace. Autre mission, des experts seront chargés d’accompagner la clientèle à l’étranger, surtout dans les zones à risques.

Protéger les employés
  

Autre compétence, les entreprises du cluster vont proposer une gamme de services destinés à la sécurité des employés ainsi que du patrimoine industriel et intellectuel des entreprises. Dans ce cadre, le cluster assurera plusieurs missions parmi lesquelles l’analyse des menaces, la protection rapprochée des employés dans les zones sensibles, la sensibilisation des dirigeants et des équipes aux règles de sécurité ou encore la formation des collaborateurs.

Protéger les bâtiments et sites sensibles
 

En matière de vidéosurveillance, le cluster proposera à destination des organisations publiques et privées ainsi que des sites sensibles, des systèmes à la pointe telles que la vidéoprotection optique, thermique, infrarouge (SWIR), mais également des Systèmes de détection automatique d'incidents (DAI) ainsi que des systèmes intelligents.

Gestion des systèmes anti-intrusion
 

Côté technique, le cluster bénéficie de nombreuses compétences et matière de protection mécanique contre les intrusions. Et ce, à l’aide d’équipements tels que des portails, portiques, barrières, clôtures, pics anti-escalade, tourniquets… Outre la protection des sites sensibles, les entreprises du cluster proposent également une batterie d’équipements destinés à la protection de la population en cas d’attaque terroriste et notamment à la voiture bélier. Pour cela, sont fournis des équipements tels que des herses, barrières de défense modulables anti-intrusion, des bornes escamotables, des blindages, des sas de sûreté ou encore des Panic Room.

Protection des données sensibles
 

Enfin, le cluster comprend un volet cybersécurité qui s’adresse aux entreprises de toutes tailles mais aussi aux institutions étatiques. Pour cela, le regroupement propose des solutions de prévention des risques (piratage, perte des données) mais aussi d’audit de procédures. Comptons également des services d’analyse des bonnes pratiques à adopter en matière de sécurité informatique ou encore d’investigation informatique en cas de sinistre.

Ségolène Kahn

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.