Gérer les risques aujourd'hui et demain

Prévention santé des fonctionnaires : premières campagnes de vaccination

11-12-2017

Pour la première fois de leur carrière, 1.200 fonctionnaires ont bénéficié d’une campagne de dépistage et de vaccination. Menée par MFP Services, 1.200 agents publics en deux mois se sont fait vacciner sur la base du volontariat.

98% des agents publics souhaitent se refaire
vacciner l'année prochaine si leur administration
le propose. CC Hisunim
Au travers d’actions de dépistage et de vaccination, des agents du service public ont bénéficié, pour la première fois de leur carrière, depuis début octobre d'opérations de prévention santé sur leurs lieux de travail. Une avancée considérable à l'heure où les actions de prévention au travail et de promotion de la santé sont les grandes absentes des administrations publiques. Un enjeu dont s'est saisi le gestionnaire du Régime obligatoire des fonctionnaires, MFP Services, pour engager un plan majeur de prévention et gestion du risque, plaçant la santé des agents de la fonction publique au cœur d'une stratégie de santé publique plus globale.

1.200 fonctionnaires dépistés ou vaccinés
 

Faisant partie des unions de mutuelles de la fonction publique d'État (hors Éducation nationale), l'activité principale de MFP Services porte sur la gestion des prestations de santé du régime obligatoire pour le compte de ses mutuelles membres. À savoir CDC Mutuelle, Harmonie Fonction Publique, Intériale, LAMIE, MAEE, MCDef, MCF, MGAS, MGEFI, MGP, MMJ, MNH, MNT – soit 1,3 million de personnes protégées. Aujourd’hui, MFPS tire le bilan de son premier mois de rencontres organisées au sein des administrations. À travers une vingtaine de campagnes menées dans toute la France, au sein de grandes administrations publiques et au sein de plusieurs ministères, près de 1.200 fonctionnaires dépistés ou vaccinés sur la base du volontariat en deux mois….

Ne plus laisser les fonctionnaires de côté

« Dans un contexte majeur où la prévention est au cœur du débat public et des stratégies de santé dont les fonctionnaires sont absents, c'est une grande avancée, estime Bruno Caron, président de MFP Services. Cette première vague d'actions nous a permis de faire des constats forts. Comme tout citoyen, les attentes des agents du service public en termes de prévention sont considérables d'autant qu'ils déclarent ne bénéficier qu'insuffisamment de la médecine du travail. »

Des vaccination ont lieu car l’administration les propose

Les dépistages ou vaccinations anti-grippales se sont déroulés en métropole et à la Réunion au sein de centres des Finances publiques, de DIRECCTE, du Ministère de la Santé, du ministère de l'Agriculture, du Palais de Justice de Paris, des maisons d'arrêt, de la Direction de l'information légale et administrative (Dila) et du défenseur des droits. Plus de 90% des participants à ces premières journées jugent ces actions utiles pour leur bien-être au travail et l'amélioration de leurs conditions de santé. Lors de ces rendez-vous, 79% des personnes dépistées du diabète ont déclaré avoir appris quelque chose sur leur situation personnelle durant ces opérations. Quant aux rendez-vous sur la vaccination anti-grippale, 57% des agents reconnaissent qu'ils ne se seraient pas fait vacciner si l'administration ne l'avait pas proposé et 98% souhaitent se refaire vacciner l'année prochaine si leur administration le propose.

Erick Haehnsen

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.