Gérer les risques aujourd'hui et demain

Intersec Dubaï 2019 : l’intelligence artificielle à l’honneur

06-02-2019

Du 20 au 22 janvier 2019, s’est tenue la 21e édition du salon professionnel Intersec Dubaï, dédié à la sécurité, la sûreté et la protection incendie. L'événement a enregistré un record de fréquentation, avec 35 889 visiteurs issus de 126 pays, soit 23% d’augmentation par rapport à 2018.

Intersec 2019 enregistre une progression de 23%
de sa fréquentation. © Messe Frankfurt
Avec 1 212 exposants venus de 54 pays, six halls d'exposition, quinze pavillons nationaux, des démonstrations en direct et en plein-air, une zone dédiées aux drones, pour cette édition 2019, Intersec était à son apogée ! Martin Gren, cofondateur d'Axis Communications et inventeur de la première caméra IP au monde, en a profité pour présenter son point de vue sur l'avenir du secteur de la sécurité mondiale : « Nous constatons une augmentation des besoins en matière de sécurité. Même si l’intelligence artificielle a considérablement progressé ces dernières années, elle n’en est encore qu'à ses débuts. Je pense, par exemple, que le marché de l'audio, à 98% encore analogique, va passer à l'IP. »

Une conférence sur l’IA et des produits dopés à l’IA

Le disque dur de l’américain Seagate gère jusqu’à 64 caméras HD
et supporte une charge de travail de 550 To/an. © Seagate
Intersec 2019 a également été l’occasion de lancer le Sommet « Intersec Future Security », une conférence réunissant 35 experts internationaux qui s’intéressent particulièrement à l’intelligence artificielle (IA) et à l’Internet des objets (IoT). Côté produits, l’américain ZKTeco, spécialisé dans la biométrie, a présenté ses solutions à base d’IA qui appliquent un degré de tolérance particulièrement élevé à la posture du visage. Ce système de reconnaissance faciale en temps réel est capable de gérer jusqu'à un million de visages en moins d’une seconde. Parallèlement au développement des activités liées à l’IA, le besoin en stockage se renforce. Skyhawk AI, de l’entreprise Seagate (Etats-Unis), est le premier disque dur créé spécifiquement pour les solutions de vidéosurveillance activées par l’IA. S'appuyant sur les dix années d'expérience dans le stockage optimisé pour la surveillance, Seagate améliore la bande passante et la puissance de traitement pour gérer des charges de travail intensives, nécessitant beaucoup de données, tout en analysant et en enregistrant simultanément les séquences de plusieurs caméras HD. Le disque dur gère ainsi jusqu’à 64 caméras HD et 16 flux IA supplémentaires. Mais surtout, il supporte une charge de travail de 550 To/an, d'après le constructeur.

Deep Learning

Les caméras réseau IP à haute définition et les logiciels d’analyse utilisés dans divers secteurs, allant de la banque à la vente au détail, en passant par l’hôtellerie et le secteur des énergies, ont également suscité un vif intérêt. Avigilon a ainsi présenté son nouveau logiciel Avigilon Control Center (ACC) 6.14, doté de fonctionnalités améliorées. La société canadienne a aussi braqué ses projecteurs sur sa technologie Avigilon Appearance Search, un moteur de recherche en Deep Learning qui trie facilement des heures de vidéo, afin de localiser rapidement une personne ou un véhicule présentant un intérêt sur plusieurs sites connectés au même logiciel client ACC. « Nous proposerons également la technologie Unusual Motion Detection (UMD), une technologie IA qui apportera un nouveau niveau d’automatisation en matière de surveillance, conçue pour attirer l'attention de l'opérateur sur les événements atypiques nécessitant une enquête plus approfondie. Un volume critique de données vidéo capturées a été atteint et l'attention humaine pour effectuer une recherche efficace parmi ces données connaît des limites », a déclaré Paul Such, vice-président chargé des ventes d’Avigilon pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique.

Dix-huit exposants français

18 entreprises françaises étaient présentes lors du salon
professionnel Intersec 2019 à Dubaï. © Messe Frankfurt
Pour les entreprises françaises qui cherchent à se développer au Moyen-Orient et en Afrique, Intersec représente une plateforme de choix. En effet, ces marchés particulièrement dynamiques sur le secteur de la sécurité devraient connaître une croissance annuelle d'environ 10% sur la période 2018-2022. Cette année, la présence de l’industrie française de la sécurité et de la sûreté a été remarquée, avec 18 entreprises réunies sur le pavillon français, parmi lesquelles Aviwest (Ille-et-Vilaine), qui fabrique des encodeurs et des émetteurs portables utilisant les bandes passantes de plusieurs opérateurs téléphoniques afin d’offrir une transmission fiable et rapide des images vidéo. De son côté, Bioex (Rhône) conçoit des émulseurs écologiques nouvelle génération destinés à la lutte incendie. D'autres sociétés françaises se sont également fait remarquer, à l'instar de STiD (Bouches-du-Rhône), concepteur de solutions d’identification sans contact, Sewosy (Rhin) qui fabrique des produits de verrouillage électrique et électromagnétique, l’organisme de formation Safety First Formation (Rhône), le fabricant de gants techniques Rostaing (Ain) et Pro-Po-Se (Seine-Saint-Denis), spécialiste de la protection périmétrique, ainsi que la société française des réservoirs SFR (Landes).

Caroline Albenois

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.