Gérer les risques aujourd'hui et demain

Le monde de la sécurité se donne rendez-vous au salon Security & Safety Meetings

06-03-2019

La 4e édition de cet événement, qui se tiendra les 19, 20 et 21 mars, réunira plus de 150 exposants. L'occasion pour ces derniers de se distinguer lors des Awards.

Jack, le robot patrouilleur a été primé en 2018
lors de la 3e édition du Security & Safety Meetings.
©TBC France
Pour la quatrième année consécutive, le monde de la sécurité va se retrouver à Cannes, à l'occasion du salon Security & Safety Meetings les 19, 20 et 21 mars. Au menu des événements programmés : la conférence inaugurale du 20 mars sera consacrée à la sécurité privée face au terrorisme ainsi qu'à la violence sociale et urbaine. Une conférence plénière sera également consacrée à l'impact des prochaines réformes liées aux préconisations du rapport Thourot-Fauvergue.

Barrière virtuelle

Outre les conférences, les visiteurs pourront découvrir l'offre de plus de 150 exposants, parmi lesquels SimonsVoss Technologies, le spécialiste du contrôle d'accès. L'entreprise vient d'annoncer sa participation aux Awards 2019. 
Lors de la précédente édition 2018, l'Award de la catégorie Mix and Match a été remporté par la société My Angel. Basée à Villefranche sur Saône (Rhône), cette dernière a noué un partenariat avec la SNCF pour protéger les cheminots travaillant à proximité des voies. Sa solution électronique crée une barrière virtuelle qui les empêche de pénétrer das des zones dangereuses.

Système d'auto-évacuation

Dans la catégorie Think Outside the Box, le prix avait été remporté par le robot patrouilleur Jack de la société TBC France. Depuis, ce dernier a noué un partenariat avec le centre R&D d'Engie afin de finaliser le développement du robot sur la base d'un processus de conception centré sur l’utilisateur. Enfin, le coup de cœur du jury avait été attribué à deux lauréats : Citycare pour son défibrillateur connecté et LHD Group pour le Skysaver, un système d'auto-évacuation pour les personnes habitant en étage. Cette solution ne requiert aucune formation spécifique. Elle se présente sous la forme d'un harnais qui s'enfile comme un vêtement. Cet équipement de protection est doté d'un câble qui se fixe à un point d'accroche qu'on aura préalablement fixé au-dessus de la fenêtre. En cas d'incendie, il suffit d'escalader la fenêtre et de descendre le long de la paroi, comme un alpiniste en rappel.

Eliane Kan

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.