Gérer les risques aujourd'hui et demain

Une solution IoT LTE-M compatible pour sécuriser les projets industriels

05-03-2019

L’éditeur Octonion et le fabricant Avnet ont mis au point une solution soutenant les industriels dans la sécurisation des projets IoT dès la conception. Elle est, en outre, compatible avec le réseau LTE-M déployé par Orange et spécialement conçu pour l’internet des objets.

La plateforme Brainium a été conçue pour accompagner
et sécuriser les projets IoT des industriels. © Octonium
Avec le développement rapide des objets connectés [Internet of Things (IoT)], l’industrie affronte de nouveaux défis. Face au potentiel vertigineux de l’intelligence artificielle et du Machine Learning, sécuriser les canaux de communication, grand point faible des objets connectés, constitue un enjeu majeur. L'idée consiste donc à recourir à des réseaux dédiés aux objets connectés qui, d'ailleurs, sont peu gourmands en bande-passante. Une problématique que l’éditeur de logiciels Octonion et le distributeur de matériel électronique Avnet ont bien comprise. A l’occasion du Mobile World Congress, qui s’est tenu du 25 février au 1er mars 2019 à Barcelone, le duo a dévoilé une solution permettant aux industriels d'exploiter leurs objets connectés via le réseau Long Term Evolution (LTE-M).

Un appareil Smart Edge

Concrètement, il s’agit d’accompagner les industriels dans la conception et le développement de leurs projets IoT et de les aider à surmonter les difficultés techniques qu’ils rencontrent. Pour ce faire, la solution se présente sous la forme d’un appareil adaptable et modulaire, IoT SmartEdge Agile, développé par Avnet. Celui-ci est relié à la plateforme logicielle Brainium d'Octonion ainsi qu'à la technologie de puce électronique Monarch, fournie par le fabricant Sequans. Pour la conceptualisation des projets, la plateforme Meta-Sensing Brainium est dotée de dispositifs de sécurité embarqués et de fonctions d’intelligence artificielle (Machine Learning) en matière de maintenance prédictive.

Un partenariat avec Orange

Pour rendre la solution IoT compatible avec le réseau LTE-M, les partenaires se sont associés à Orange, le premier opérateur français à avoir adopté et déployé ce standard de communication spécialement conçu pour l’internet des objets. Ce dernier a fourni un module Live Booster, développé par le fabricant de puce 4G Sequans. Ce type de réseau intéresse l'IoT Edge Computing, qui traite les données à la périphérie du réseau, au plus près de leur source. « Une fois combiné à l’appareil IoT SmartEdge Agile d'Avnet, les clients pourront déployer rapidement et à moindre coût des solutions IoT intelligentes et sécurisées », souligne dans un communiqué Lou Lutostanski, vice-président monde du département IoT d'Avnet.

Soutenir la prolifération de l’IoT


Il faut savoir que ce type d’innovation répond à une demande croissante en termes de sécurité et d’efficacité de l’internet des objets. Selon une étude publiée récemment par la GSMA, association qui rassemble 800 opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile, on s’attend à ce que le nombre de connexions IoT soit multiplié par trois d’ici 2025, pour approcher les 25 milliards au niveau mondial. D’où l’intérêt croissant des opérateurs dans la mise en place d'offres IoT capables de supporter le coût et le poids de la connexion de ces objets connectés. Un besoin auquel répond le standard LTE-M, qui propose des débits importants (1Mbit/s) mais peu consommateurs de bande-passante avec une occupation spectrale de 1,4 MHz.

Moins d’énergie, plus de couverture

Pour Orange, qui héberge cette technologie sur son réseau LTE, les intérêts sont nombreux. « L’un d’entre eux concerne les économies d’échelle générées au niveau de son déploiement qui ne requiert qu’une simple mise à jour des infrastructures 4G existantes. Le réseau permet surtout de franchir un nouveau pas dans les applications IoT pour les entreprises, selon le principe du Low-Power Wide-Area Network (LPWAN), le tout dans un contexte de mobilité, déclarait un porte-parole d'Orange en mai dernier, à l’occasion déploiement de son réseau LTE-M en Belgique. Grâce aux performances du LTE-M en termes de couverture et de consommation d’énergie, les entreprises pourront en effet connecter des objets qui n’auraient pas été viables avec les technologies existantes. »

Ségolène Kahn

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.