Gérer les risques aujourd'hui et demain

QVT : les entreprises plus soucieuses de leurs collaborateurs

07-02-2019

Selon le dernier baromètre OPE sur la conciliation entre vie professionnelle, vie personnelle et vie familiale, les entreprises sont de plus en plus sensibilisées à l’importance du bien-être de leurs salariés. En ce sens, elles entament des démarches comme l'instauration du télétravail ou encore l'installation de crèches en interne.

50% des entreprises interrogées veillent à mettre en place
des horaires respectueux de la vie familiale
de leurs collaborateurs. © Pixabay
Les entreprises tricolores opèrent une véritable prise de conscience sur l’importance du bien-être et de la qualité de vie au travail (QVT). Et cela se ressent clairement du côté des établissements signataires de la « Charte d’engagements pour l’équilibre des temps de vie », rédigée par l’Observatoire de l’équilibre des temps et de la Parentalité en Entreprise (OPE). Au nombre de 30 000, ces établissements représentant 5 millions de salariés, soit 17% de la population active, ont été questionnés par l’Observatoire dans le cadre d’une vaste enquête réalisée de juillet à octobre 2018. Objectif : interroger les entreprises sur leur capacité à respecter l’équilibre de leurs collaborateurs entre vie professionnelle, privée et familiale.

Protéger l’emploi

Le baromètre met en lumière un vrai changement dans les mentalités. A savoir que 98% des entreprises amorcent des démarches pour motiver les salariés et accroître l'attractivité de leur marque employeur (95%). Par ailleurs, 94% d’entre elles cherchent à protéger leurs collaborateurs, par exemple en maintenant les femmes dans l’emploi, à éviter les ruptures de carrières (91%) et à réduire le turnover (88%).

Des horaires respectueux de la vie familiale

Concrètement, ces démarches se traduisent par la mise en place de dispositifs concrets. A commencer par une organisation plus pragmatique et plus respectueuse des horaires des employés pour 50% des entreprises sondées. Ce qui se traduit par des réunions fixées à des heures raisonnables et non pas avant 9h ou après 18h, ce qui est impossible à tenir pour les employés qui doivent amener leurs enfants à l’école et aller les chercher le soir. Il s’agit aussi de respecter la vie privée des collaborateurs en évitant les emails intempestifs en dehors des horaires de bureau.

Une management bienveillant

30% des dispositifs se concrétisent également du côté de la direction générale avec des réunions sur l’amélioration de la QVT, une meilleure conciliation des temps, un accompagnement personnalisé des départs en congé de parentalité et, plus généralement, en cas d’événement familial important. Parmi les mesures les plus plébiscitées par les salariés, figurent le télétravail (65%), la mise en place de crèches en entreprise (45%), si possible avec des avantages financiers pour le mode de garde. La mise à disposition de mutuelles plus adaptées aux salariés parents est également appréciée.

L’Observatoire fait peau neuve

Il faut savoir que ce baromètre a été réalisé à travers une refonte de l’OPE qui, le 22 janvier, est devenu l’Observatoire de la Qualité de Vie au Travail (OQVT). L’organisme s’est rendu célèbre pour sa participation à la loi Égalité Femmes-Hommes, avec des mesures contre le risque de licenciement des jeunes pères et la délivrance de trois autorisations d’absence rémunérées pour le compagnon d’une femme enceinte, afin qu’il puisse être présent lors des échographies. Aujourd’hui, ses missions deviennent plus globales : elles visent à sensibiliser les patrons au bien-être de leurs employés et à encourager la bienveillance managériale.

Ségolène Kahn

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.