Gérer les risques aujourd'hui et demain

Prévention des risques : Drillster aide les salariés à ancrer leurs connaissances durablement

09-03-2018

Cet éditeur néerlandais a développé une application de Mobile Learning qui agit en complément des formations traditionnelles. Couplée à des beacons implantés à proximité des installations dangereuses, elle permet notamment de rappeler aux salariés les consignes de sécurité à respecter au bon moment.

L'application envoie des mini cours lorsque les salariés
sont à proximité des émetteurs beacon. © Drillster
En matière de prévention des risques au travail, demain les piqûres de rappel se feront probablement sous la forme de notifications émises par le propre smartphone des salariés. C'est tout du moins l'une des applications proposées par la solution de Mobile Learning (apprentissage sur mobile) développée par le néerlandais Drillster. Cette  entreprise est spécialisée dans la fourniture de technologies servant à acheminer du contenu sur le mobile des utilisateurs, en complément de leur formation présentielle, et pour maintenir durablement les connaissances. Elle compte quelques centaines de milliers d'utilisateurs dans le monde, aussi bien dans l'industrie que la finance, le transport, etc.

Emetteurs beacon à proximité des zones de danger


Implanté en France depuis décembre dernier, cet éditeur sera présent sur le salon Solutions Ressources Humaines (du 20 au 22 mars 2018 à Paris, Porte de Versailles) où il présentera sa nouvelle solution de Mobile Learning. Laquelle couple son application avec des émetteurs beacons. Placés dans des zones stratégiques, ces derniers envoient des notifications aux utilisateurs se trouvant à proximité. Cette solution intéresse notamment la prévention des risques au travail. Le transporteur aérien KLM fait partie des premiers utilisateurs. La compagnie a déployé à l'aéroport Roissy-Charles-de Gaulle des émetteurs dans les zones qu'elle opère, afin de rappeler à ses stewards et hôtesses les consignes de sécurité à observer. Les notifications se font sous la forme de mini cours (drills) accompagnés de questions. Si le niveau des réponses est jugé insuffisant, l'application les en informe et les invite à repasser le drill avant qu’ils ne rentrent dans la zone en question.

Algorithme adaptatif issu des sciences cognitives

« Par rapport à un apprentissage classique, les salariés qui utilisent notre méthode d'apprentissage retiennent mieux les compétences », fait valoir Arnaud Magiera, responsable France de Drillster. L'entreprise créée il y a cinq ans a développé et breveté un algorithme adaptatif. Issu des sciences cognitives, celui-ci permet de calculer comment et quand une connaissance va décliner si elle n'est pas maintenue. Le système envoie alors une notification à l'apprenant pour qu'il révise ce qui serait susceptible d'être oublié. Ce système intéresse la formation continue des salariés mais aussi l'accueil des intérimaires et des personnes nouvellement embauchées. Grâce à cette technique « d'ancrage mémoriel », ils apprennent plus vite et acquièrent plus rapidement les réflexes à observer en matière de prévention des risques et autres consignes de sécurité et de confidentialité à observer. Selon une étude réalisée par l'Université d'Utrecht-Pays-Bas en 2013, les résultats des apprenants sont majorés d'au moins 10% tandis que le temps d'assimilation se réduit de 40%. 

Eliane Kan

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.