Gérer les risques aujourd'hui et demain

10.400 caméras-piéton pour les forces de l’ordre

13-09-2017

En charge de cette commande, le groupe Axon a été sélectionné suite à un appel d’offres lancé par le ministère de l’Intérieur.

Ce système ouvre la voie à la preuve digitale.
© Axon
Connu pour ses pistolets à impulsion électrique Taser, le groupe Axon vient de conclure un partenariat avec le pouvoir exécutif afin d’équiper les forces de l’ordre de caméras-piéton. Au total, ce sont 10.400 de ces équipements qui seront déployées à destination de la police nationale et de la gendarmerie nationale. Et ce, dans le cadre d’une expérimentation.

A titre expérimental

Certes, le fabricant n’en est pas à son premier coup d’essai. Fin 2016, c’est la police métropolitaine de Londres qui passait commande de 22.000 caméras-piéton. Dans l'Hexagone, cette initiative entre dans le cadre de la loi du 3 juin 2016 qui vise à renforcer la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et son financement. Entrée en vigueur le 23 décembre 2016, cette loi autorise jusqu'au 3 juin 2018, à titre expérimental, les agents de police municipale à procéder à un enregistrement audiovisuel de leurs interventions.

Apaiser les tensions

Dans la rue, les principaux objectifs sont d’apaiser les situations de conflit, d’éviter le recours à la force ou encore de réduire le nombre de plaintes grâce à des vidéos probantes. Au poste, ce système de gestion des preuves numérisées est capable de télécharger automatiquement les données, d’étiqueter, d’indexer et de récupérer des preuves ou encore de partager des dossiers. Ce qui soulage les agents qui, grâce à ce gain de temps, peuvent se consacrer davantage à des actions sur le terrain plutôt qu’à des tâches administratives. Si ce genre de système est en train de transformer le métier d’agent des forces de l’ordre, du côté de la Justice, ce genre de système amorce également une nouvelle tendance : la gestion des preuves digitales.

Ségolène Kahn

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.