Gérer les risques aujourd'hui et demain

XP Digit sécurise les chantiers de maintenance industrielle

10-06-2019

L'entreprise propose un système Plug and Play pour définir les zones de danger à l’aide de balises radio connectées. Dès lors, à l’approche d’un opérateur portant un tag dédié, elles l’avertissent à l’aide d’alertes vibratoires et lumineuses.

Le balisage d'une zone ne prend que quelques minutes. © XP Digit
Chaque année, des accidents graves ou mortels se produisent sur les chantiers de maintenance industrielle, rapporte Benoît Bellavoine, directeur général de la startup XP Digit. Créée en 2014, cette PME propose un système prévenant les risques d’accident. Le principe consiste à définir des zones de danger en créant un mini réseau local à l’aide de balises radio connectées. Quelques minutes suffisent pour établir un balisage de plusieurs centaines de mètres. Autonome pendant un mois, grâce à ses batteries rechargeables optimisées, ce système « Plug and Play » fonctionne aussi bien à l’intérieur des locaux que dans les sous-sols ou encore à l’extérieur des bâtiments. « En effet, notre solution Kypsafe fonctionne en l’absence de signaux GPS », souligne Benoît Bellavoine.

Bientôt une version pour zone Atex

Avec ses balises fabriquées en France, l'entreprise fournit également des tags dédiés. Lesquels peuvent se porter au bras ou à l’intérieur de casques de chantier. Cette solution permet alors de géolocaliser à moins d’un mètre les porteurs de tags et de les prévenir en temps réel, à l’aide d’une alarme vibratoire et lumineuse, lorsqu'ils s'approchent d’une zone de danger. Une fois que l'opérateur est détecté, il doit appuyer sur un bouton afin d’indiquer qu’il va bien. A défaut, l’alarme sera diffusée à son chef d’équipe et à ses collègues de chantier, qui pourront ainsi le géolocaliser et lui venir en aide. « Notre système a été expérimenté avec Enedis, Vinci et Total, notamment sur les zones Atex », indique le dirigeant de l’entreprise qui s’apprête à commercialiser cette nouvelle version de Kypsafe.

Eliane Kan

Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.

Vos réactions (0)

Soyez le premier à réagir / Signaler un abus

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée
Ce site modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par la rédaction.